WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'un système distribué pour l'identification et le suivi du casier judiciaire

( Télécharger le fichier original )
par Juslin TSHIAMUA MUDIKOLELE
Université pédagogique nationale - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

I.3. Quelques domaines d'application des systèmes distribués

Les systèmes distribués sont rencontrés dans notre vie quotidienne :

· La gestion intégrée des informations d'une entreprise (guichet de banque, agence de voyage,..) ;

· Internet : l'internet, aujourd'hui, constitue un grand exemple d'un système distribué le plus large au monde contenant de nombreux sous-systèmes selon le protocole considéré. Exemple : Web (http), bittorrent (peer-to-peer). Des nombreux utilisateurs partout dans le monde peuvent utiliser des services offerts par l'internet comme le WWW, le FTP (File Transfert Protocol) et tant d'autres applications. On remarque ici une collection deréseaux d'ordinateurs interconnectés. Et les programmes s'y exécutant interagissent grâce aux échanges de messages en utilisant un moyen de communication ou un autre ;

· Le WWW représente un système distribué logique consistant en un nombre considérable de ressources (pages web, fichiers de données et services) référencées par des URL (Uniform Ressource Locator) ;

· Les téléphones portables ;

· Le contrôle et organisation d'activités en temps réel (télévision interactive)

I.4. Difficulté de mise en oeuvre

La mise en oeuvre des systèmes distribués engendre un certain nombre de difficultés dont voici quelques-unes :

· Gestion de l'hétérogénéité et Cohérence des données

Lors de la mise en place d'un système distribué, il est nécessaire que l'ensemble des composants travaillent avec des données cohérentes.Cette cohérence des données est d'autant plus problématique lorsque l'on commence à redonder certains composants pour augmenter la capacité de traitement et/ou la disponibilité du système.

En effet, les données comme le cache applicatif, le contenu d'une base de données ou bien les variables de session des utilisateurs Web doivent être synchronisées entre les différentes instances d'un composant afin d'assurer une cohérence dans les traitements réalisés.

· Gestion des composants

Un système distribué étant composé d'un ensemble de composants logiciels répartis sur plusieurs serveurs physiques. Il est nécessaire pour assurer la maintenance corrective et évolutive du système de dresser une cartographie complète de ce système.

· Disponibilité et détection d'arrêts

Dans un système distribué, l'indisponibilité d'un seul composant du système (serveur, base de données, ...) peut rendre indisponible le système complet. On mesure alors la disponibilité de ce type de système à celle de son maillon le plus faible.

Pour couvrir ce risque, il est nécessaire de mettre en place en amont une architecture permettant d'assurer la disponibilité cible pour tous les composants. Une fois que cette architecture est en production, des opérateurs doivent à l'aide de logiciels s'assurer de la détection au plus tôt d'une défaillance de l'un des composants de l'architecture.

· Gestion de la séquentialité

La mise en place d'un cluster de type actif/actif provoque la création de deux points d'entrée au système. Dans le cas d'un système distribué d'échange de données par exemple, il est alors possible que deux modifications successives du même objet soient dirigées vers deux noeuds différents du cluster, ce qui dans l'absolu peut aboutir à une situation où le message le plus récent est diffusé en premier vers l'application destinataire.

Si aucune gestion de la séquentialité des messages n'est faite, le message le plus ancien viendra écraser dans les applications destinataires le message le plus récent.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy