WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude socioéconomique de la pauvreté chez les communautés vivant dans les zones cacaoyeres

( Télécharger le fichier original )
par Christian René KOFFI
UFHB - Master 1 2015
  

précédent sommaire suivant

Section 6 :

Les outils, les techniques et le schéma d'analyse des données

§1 : Les outils et les techniques d'analyse des données quantitatives

Les données quantitatives ont été traitées et analysées à l'aide des logiciels Cspro, SPSS, et Excel. Les questionnaires remplis ont été codifiés dans un premier temps. Cette opération a été suivie par la saisie des données collectées. Pour ce faire, le logiciel Cspro qui a conçu un masque de saisie à cet effet a été utilisé. Pour réduire les erreurs de saisie, des contrôles ont été intégrés dans le masque de saisie. Par la suite, ce même logiciel a été utilisé pour effectuer les apurements afin de corriger les erreurs (erreurs de collecte, erreurs de saisie, valeurs aberrantes, valeurs incohérentes, etc.) qui auraient pu échapper à la saisie. Enfin, les données ont été transférées sur le logiciel SPSS 20 pour effectuer les différents traitements et analyses statistiques.

A. L'analyse à travers la méthode descriptive

L'analyse descriptive des données collectées s'est fondée sur les tableaux produits à l'aide du logiciel SPSS 20, afin de commenter les résultats d'enquête tels que révélés par ces tableaux pour chacun des facteurs de l'étude (Perception de la pauvreté, causes de la pauvreté, manifestations de la pauvreté, accessibilité aux services sociaux de base, les priorités et solutions).

§2 : Les outils et les techniques d'analyse des données qualitatives

Les données collectées lors des entretiens individuels et des focus groups ont été enregistrées, retranscrits et saisies au fur et à mesure avec les applications WORD et EXCEL de MS Office. Ces enregistrements, retranscriptions et saisies ont pris fin au lendemain des entretiens. L'exploitation de ces données s'est faite sous forme d'une analyse de contenu du discours livré par les informateurs lors des entretiens individuels et des focus groups selon la méthode suivante : extraction pour chaque thème, de messages clés tels qu'exprimés par les informateurs ; hiérarchisation de ces messages en fonction de leurs fréquences d'apparition dans chaque type d'entretien et dans l'ensemble ; comparaison entre les catégories d'informateurs, de façon à dégager les divergences et les convergences ; illustration des messages clés par un verbatim qui reflète la perception exprimée par les enquêtés puis analyse en profondeur et conclusions à partir des observations globales. L'analyse a été réalisée entretien par entretien afin de rendre compte pour chaque entretien de la perception d'ensemble des informateurs clés sur le projet et de retenir la pertinence de leurs observations.

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour