WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Formation professionnelle continue des enseignants et rapport à  leurs besoins: cas des professeurs de français de l'enseignement secondaire technique et professionnel de Ouagadougou

( Télécharger le fichier original )
par Barthélemy TENKODOGO
Université de Rouen/France - Master 2 pro Ingénierie et Conseil en Formation 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.1.2. La théorie des besoins (SRP) de Clayton Paul Alderfer

Clayton Paul Alderfer recense trois types de besoins32(*) fondamentaux humains qui sont : les besoins de subsistance, de sociabilité ou de relation et de développement ou de progression.

Les besoins de subsistance (Existence needs) renvoient aux besoins primaires tels que boire, se nourrir, se protéger... Ce sont des besoins fondamentaux qui permettent le maintien psychologique, physiologique et sécuritaire de l'individu. En somme ce sont les besoins qui conditionnent la survie de l'individu. En outre, ces besoins sont d'ordre matériel.

Les besoins de sociabilités ou de relations (Relatedness needs) sont des besoins liés à l'établissement de relations interpersonnelles, d'affectivité, d'estime, de reconnaissance des autres, de besoin d'intégration au groupe. L'individu se réalise, s'épanouit grâce à la considération que lui témoigne l'environnement social dans lequel il évolue. Autrui est le miroir par lequel un individu évalue le respect qui lui est témoigné ce qui le rassure et développe la confiance en lui.

Les besoins de développement ou de progression (Growth needs) se manifestent par le besoin de développement de compétences, de connaissances, de création, d'innovation, de réalisation de soi, d'évolution. Ces besoins constituent pour l'individu le moment de montrer qu'il est productif, utile à la réalisation des objectifs fixés tant au plan personnel que professionnel. Ainsi, la responsabilité de l'individu est engagée au niveau personnel ou professionnel dans la réalisation des différentes missions et pour sa propre progression. Un individu mobilisera pour une activité toutes les connaissances et les compétences dont il dispose pour la réussir. Nous en déduisons que si des connaissances ou des compétences lui font défaut, il y a une insatisfaction ou un manque dont la formation pourrait combler.

Les besoins Chez Clayton Paul Alderfer peuvent être satisfaits de façon simultanée ou hiérarchique selon le choix de l'individu. Il n'y a pas de priorité absolue de besoins chez Clayton Paul Alderfer. Aussi, la satisfaction d'un besoin par un individu constitue une progression pour lui. Par contre si le besoin n'est pas satisfait ou que le choix est mal fait, l'individu ressent une frustration d'où une régression dans l'exécution des objectifs professionnels ou personnels qu'il s'est assignés ou qui lui ont été assignés. La prise en compte de la satisfaction du besoin dans le cadre de l'accomplissement d'une tâche professionnelle est capitale pour la motivation du travailleur.

Schéma 2 : théorie des besoins de Clayton Paul Alderfer

Satisfaction - progression

Frustration - régression

Satisfaction 

A l'analyse de ces besoins, la théorie d'SRP n'est qu'un résumé des besoins de Maslow. En effet, les besoins de subsistance correspondent au premier niveau des besoins de Maslow (besoins physiologiques) si la classification était hiérarchique, ceux de sociabilité correspondent aux besoins de sécurité, d'appartenance (2ème et 3ème niveau) et les besoins de développement équivalent aux besoins d'estime de soi et d'auto-accomplissement (niveau 4 et 5).


Théorie des besoins de Maslow Points communs Théorie des besoins de Alderfer

Schéma 3 : Lien entre les deux théories

* 32 Clayton Paul Alderfer: An empirical test of a new theory of human needs, Organizational Behavior and Human Performance, vol.4, n°2 , 1969

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net