WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Comment digitaliser sa marque dans le secteur de la beauté ?

( Télécharger le fichier original )
par Elena Chauveau
Université d'Angers - Master 2 Négociateur Trilingue en Commerce International 2015
  

précédent sommaire suivant

ANNEXE XX : Interview Marie Villain

Interview réalisée le Mercredi 12 Août 2015 via mail - Propos collectés par écrit par Elena

Chauveau

Présentation de l'interviewée :

Nom : Marie VILLAIN

Poste occupé : Web designer et graphiste en Freelance depuis octobre 2014, elle se décrit comme étant un « artisan digital indépendant ». Installée à Rennes, elle possède plusieurs contrats avec des entreprises de tous secteurs confondus.

Parcours universitaire : Diplômée d'un Master en Marketing International à l'Université d'Angers, Marie Villain se forme seule aux métiers de graphiste et de web designer et adopte une démarche d'auto-entreprenariat en prenant un statut de freelance. Elle crée également son propre site web pour augmenter sa visibilité sur le marché et se faire connaître auprès des entreprises.

Son site web : http://marievillain.com/

? En quoi consistent les métiers de web designer et de graphiste ? Quels sont les challenges auxquels vous devez faire face ?

Le web designer, c'est le créatif du numérique: il crée les outils de communications en ligne et doit capter son auditoire. Le graphiste c'est celui qui s'occupe de la création de l'identité de la marque et le développement des outils de communication papier.

Chaque marque a son propre but, et chaque élément de votre design devrait être nécessaire, et réfléchi selon un cheminement particulier. C'est pour cela que je suis toujours une approche stratégique: j'identifie la marque, ses actions de communications actuelles et passées, j'appréhende la culture d'entreprise, je me documente sur ses cibles, ses concurrents et sur le marché actuel. C'est pourquoi l'écoute du client est primordiale. Il faut aussi être rigoureux, les délais peuvent être très courts. Et suivre une veille technologique afin de se tenir au courant des dernières tendances.

? Quelles sont vos perspectives de carrière ?

Travailler en freelance n'est pas désagréable mais pour moi ce n'est pas une fin en soi. Je vois plus cette expérience comme transitoire avant de rejoindre une équipe chez l'annonceur ou en agence de communication.

60

? Pensez-vous qu'aujourd'hui il est nécessaire d'avoir certaines notions de graphisme et des connaissances web pour les entreprises ? Pourquoi ?

Alors non il n'est pas nécessaire pour le client d'avoir une quelconque notion de graphisme ou de web puisque le web designer est là pour cela. Mais s'il en a par contre cela va faciliter grandement la communication entre les deux parties, et le travail va s'effectuer plus vite. Mais sinon, c'est au webdesigner d'expliquer et de s'adapter. Chacun son métier !

? Existe-t-il des contraintes pour créer les éléments graphiques d'une application mobile ?

Oh oui.. il faut surtout penser aux tailles d'écrans variables, dans certains cas elles peuvent être très réduites et il faut s'adapter. La saisie de données aussi est limitée.

? Quel est le type de design le plus adapté à une application mobile de ce genre ?

Il faut que cela reste simple, cohérent et accessible à tous ! Navigation, boutons et autres éléments graphiques et fonctionnels sont ainsi conçus en accord avec la charte graphique établie afin de procurer à l'utilisateur l'expérience la plus conviviale et pratique possible.

? Quels ont été les obstacles rencontrés pour réaliser les visuels du projet fictif SMARTPET ?

Je n'ai pas vraiment rencontré d'obstacle, le projet demeurant fictif j'ai donc uniquement réalisé les éléments graphiques sur papier, sans tenir compte du calibrage spécifique que nécessiterait une

application mobile. Mais la principale difficulté est de penser au cheminement de l'utilisateur et de rendre l'interface logique par rapport à ce cheminement. Qu'elle soit jolie est loin de faire le tout.

Penser et réfléchir à l'expérience de l'utilisateur permet d'avoir une interface réussie et utilisable. ? Que pensez-vous d'un tel projet ?

Il a été très sympa à réaliser, et l'idée de scanner le pelage d'un animal pour avoir des conseils ensuite est top. J'aurais hâte de le tester !

61

précédent sommaire suivant