WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des déchets de ménages en ville de Butembo. Cas de la commune Kimemi.


par MASTAKI JANVIER
UNIVERSITE CATHOLIQUE DU GRABEN - Graduat 2016
  

précédent sommaire suivant

1.1.2. Gestion des déchets ou ordures ménagères

C'est en fait l'ensemble des opérations et moyens mis en oeuvre pour prévenir ou éliminer les déchets, y compris la surveillance des opérations et des sites après leur fermeture. Selon Navarro (1994), la gestion des ordures ou des déchets ménagers désigne l'ensemble des opérations et moyens mis en oeuvre pour limiter, recycler, valoriser ou éliminer les déchets, c'est-à-dire des opérations de préventions, de pré collecte, collecte, transport et toute opération de tri et de traitement afin de réduire leurs effets sur la santé humaine et sur l'environnement.

Le traitement des déchets se résume en un processus qui vise à les valoriser au maximum, à les transformer en rejet éco compatible (retour acceptable des déchets dans le milieu naturel et à stocker les résidus. La valorisation est le terme générique recouvrant le réemploi, la réutilisation, la régénération, le recyclage, la valorisation organique ou la valorisation énergétique des déchets.

Le réemploi est une opération par laquelle un bien usagé, fabriqué pour un usage, est utilisé pour le même usage ou un usage différent. La réutilisation et le reconditionnement sont des formes particulières de réemploi. L'incinération est un traitement passé sur la combustion. Ce traitement se fait avec ou sans valorisation énergétique. La récupération est une opération qui consiste à collecter et à trier des déchets en vue d'une valorisation des biens et matières les constituant. Le recyclage est une opération visant à introduire des déchets dans un cycle de production en remplacement total ou partiel d'une matière première. Il existe le recyclage matière (ou valorisation de matière) et le recyclage organique (également appelé compostage).

6

organiques par des macro et micro-organismes en un produit comparable à l'humus utile en agriculture et en jardinage, le compost (produit organique issu du compostage). On distingue : le compostage individuel réalisé par les ménages, le compostage de proximité dans des installations simples, le compostage industriel dans des installations de moyenne ou grande capacité. Le refus de compostage est la partie des déchets sortant d'une installation de compostage qui n'est pas destinée à une valorisation organique et le compost urbain est un mélange fermenté de résidus organiques et minéraux issus généralement des ordures ménagères et utilisé pour l'amendement des terres agricoles (Paradis et al, 1983).

La Collecte des déchets est l'ensemble des opérations consistant à enlever les déchets et à les acheminer vers un lieu de transfert, de tri, de traitement ou une installation de stockage des déchets.

La station de transfert est une installation intermédiaire entre la collecte et le transport vers un centre de traitement. Le transport, mode de regroupement de déchets selon leur nature est nécessaire dès que les centres de traitement sont éloignés des sources de production de déchets. Le tri est une opération visant à séparer des déchets ménagers en différentes catégories (Cartons, plastiques, palettes en bois,...) en vue d'en faciliter l'élimination dans des processus spécifiques à chaque catégorie. Le traitement est un processus physique, chimique ou biologique, y compris le tri, qui modifie les caractéristiques des déchets de manière à en réduire le volume ou le caractère dangereux, à en faciliter la manipulation ou à en favoriser les valorisations.

précédent sommaire suivant