WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique fiscale et croissance économique en zone CEMAC.

( Télécharger le fichier original )
par Addi HAMAN MAHAMAT
Université de Yaoundé II - Master II en Ingénierie Economique et Financière option Economie Mathématique et Econométrie 2013
  

précédent sommaire suivant

SECTION II : PROBLEMATIQUE, QUESTIONS ET OBJECTIFS DE RECHERCHE

Cette section ambitionne de présenter d'une part la problématique et les questions de recherche, et d'autre part, les objectifs, hypothèses et l'intérêt de notre étude.

II.1- Problématique et questions de recherche

Il est question de présenter tour à tour notre problématique, et nos questions de recherche.

> Problématique

Deux défis spécifiques sont à surmonter pour la sous-région CEMAC : il s'agit de l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à l'horizon 2015 ; et devenir en 2025, un espace économique intégré émergent, où règnent la sécurité, la solidarité et la bonne gouvernance, au service du développement humain15. Pour ce faire, le Programme Economique Régional (PER) ambitionne de passer à une croissance moyenne à deux chiffres sur la période 2010-2025 (10% par an), et la politique fiscale jouera un rôle important à l'explication de cette croissance économique. Car si l'on en croît les développements théoriques de Haavelmo (1945),

14 Banque de France, 2008

15 Nouvelle vision du Programme Economique Régional (PER) de la CEMAC

Page 12

Page 13 Page 2

même en maintenant un budget équilibré, une augmentation des impôts peut se traduire par un accroissement de la richesse nationale. Cependant, Trabandt et Uhlig (2010) ; Spagnoli (2012), pensent que de faibles niveaux d'impositions sont bénéfiques pour la croissance économique ; ils se basent sur la « fameuse » courbe de Laffer pour montrer que : les taux d'impositions très élevés en fin de compte entraîneront une baisse des recettes de l'État. Un taux d'imposition de 100% ne soulèvera pas de revenus du tout parce que les individus vont arrêter d'être économiquement actif, au moins dans « l'économie officielle », et « l'économie souterraine » prospérera. C'est-à-dire que les phénomènes de fraude et d'évasion fiscale s'intensifieront (c'est le cas actuel des économies occidentales en général), et certaines parties de l'économie monétaire se tourneraient vers le troc. Rien de tout cela, n'est propice à une croissance de long terme. Ainsi, l'augmentation de la pression fiscale décourage l'activité productive et exerce de ce fait une influence négative sur la croissance économique. L'impôt a en effet une incidence défavorable sur les facteurs d'offre (investissement ; offre de travail) ce qui engendre à terme une contraction du rendement de la fiscalité, imputable à la raréfaction de la matière imposable (Laffer, 1978). Aussi, au Cameroun, selon la Direction Générale des Impôts, le niveau du taux de pression fiscale du pays qui est de 17%, bien qu'inférieur à la moyenne sous régionale, est de nature à freiner les investissements privés tant nationaux qu'internationaux, moteurs de la croissance économique.

> Questions de recherche

Fort des développements précédents, et du constat que la pression fiscale de la sous-région (qui est de 21,7%16) est plus faible celle des pays de l'OCDE qui avoisine les 36%17, il importe donc de se demander quelle est la contribution de la fiscalité à la croissance économique des pays de la zone CEMAC ? A cette question principale, nous adjoignons deux questions connexes: le taux de pression fiscale stimule-t-il la croissance économique des pays de la zone CEMAC? L'instabilité de la mobilisation des recettes fiscales participe-t-elle à la volatilité de la croissance économique de la sous-région CEMAC ? La réponse à ces questions nécessite un examen profond des effets de la politique fiscale sur la croissance économique.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.