WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

II.2.1.2. Estimation des revenus issus de l'activité agricole

La culture du coton offre des revenus subséquents aux paysans. D'abord, elle apporte un revenu monétaire à un moment précis de l'année. Le paysan sait qu'il peut compter sur une rentrée d'argent en janvier et s'organiser en conséquence.

Pour l'estimation des revenus issus de la production de coton graine, les données issues du compte de production des agriculteurs de coton montrent que plus de 20 milliards de FCFA/an ont été distribués ces cinq dernières années. Il en découle une marge moyenne nette des charges13(*) de 14,3 milliards de FCFA/an ; soit finalement une marge par cultivateur de près de 42 000 FCFA/an (épargne nette par cultivateur).

Graphique 13 : Evolution des revenus des producteurs de coton

Source : F.J. BESSEM'S Cameroon pages http://www.geocities.com/MotorCity/Speedway/4939/geo/sdcc.html, et nos calculs

* 13 Les charges sont constituées ici par les remboursements des intrants agricoles à la SODECOTON

précédent sommaire suivant