WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

II.2.2. Contribution de la SODECOTON au développement social

L'impact de la SODECOTON sur le développement social est appréhendé sur plusieurs axes : la création d'emplois, la distribution des salaires et d'autres aspects tels que l'encadrement des producteurs de coton.

II.2.2.1. Création d'emplois

En terme de création d'emplois, la SODECOTON occupe le 5e rang des entreprises camerounaises, après la CDC (Cameroon Developement Corporation), HEVECAM (Hévéa du Cameroun), la SONEL (Société Nationale d'Electricité du Cameroun) et SOSUCAM (Société Sucrière du Cameroun). Au 31 mars 2004, la société comptait 1 489 travailleurs permanents dont 8 expatriés, et 1 817 temporaires tous camerounais. Soit un total de 3 306 familles entretenues directement.

II.2.2.2. Distribution des revenus

En 1998, les salaires versés par la SODECOTON à ses employés se sont établis à 6 125,8 millions de FCFA. Cette situation place la société en 4e position des entreprises camerounaises les plus rémunératrices après la SONEL, la CDC et la SABC (Société Anonyme des Brasseries du Cameroun). On estime14(*) qu'en 2004 les frais de personnel atteindront 7 566 millions de FCFA.

Graphique 14 : Répartition des frais de personnel du premier trimestre 2004

Source : INS, avril 2004 et nos analyses

* 14 Les estimations sont faites sur la base des données du premier trimestre 2004, nous avons supposé que les salaires seront constants au cours de l'année et que le travail temporaire s'étalera sur six mois.

précédent sommaire suivant