WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

PARTIE II :
PERSPECTIVES D'EVOLUTION DE LA FILIERE TEXTILE-COTON CAMEROUNAISE

Les perspectives de la filière textile-coton camerounaise se situent dans un cadre général d'aménagement qui tienne compte des dysfonctionnements actuels et qui visent à assurer des revenus élevés et équitables à tous les maillons de la filière. Ainsi cette filière pourra tenir son rôle de l'un des axes stratégiques moteurs de la croissance économique et sociale du pays.

Les potentialités existent. Les atouts concernent autant la production de coton graine, que son égrenage ou la transformation de fibre en fils et tissus et autres matières textiles, et le développement en fin de compte des produits dérivés du coton.

Cette ultime partie contient les chapitres suivants :

Chapitre 4 : Atouts de la filière textile-coton camerounaise

Chapitre 5 : Hypothèses et méthodes de projections

Chapitre 6 : Résultats des projections à moyen terme

CHAPITRE 4 : ATOUTS DE LA FILIERE TEXTILE-COTON CAMEROUNAISE

La première partie a permis, d'une part, de cerner les performances et l'important rôle que la filière textile-coton joue dans la croissance du pays et sa contribution à la lutte contre la pauvreté, et d'autre part, de relever les insuffisances surmontables pour assurer de façon efficiente son insertion dans l'environnement économique et sociale camerounais.

Toutefois, dans le but de favoriser l'expansion de la filière, qui est au plan national l'une des plus intégrées, le Gouvernement a pris un certain nombre de mesures visant à promouvoir l'activité de la filière, auxquelles se greffent les opportunités offertes dans le cadre des échanges extérieures.

IV.1. Cadre institutionnel et environnement économique

Les mesures réglementaires déjà prises par le gouvernement camerounais portent sur :

· La décision N°190/MINDIC/DC/SDI/SAF du 02/12/1990, instituant le marquage sur le tissu pagne fancy print et le tissu pagne wax ;

· L'arrêté N°012/MINDIC/MINEFI du 18/02/1993, instituant l'estampillage et le marquage de certains produits importés ;

· L'arrêté N°00486/MINEFI/CAB du 06/11/2000, portant institution des valeurs de référence pour la taxation de certains produits textiles importés au Cameroun ;

· La décision N°03685/MINEFI/CAB du 06/11/2000, portant institution des valeurs de référence pour la taxation de certains produits textiles importés au Cameroun.

· La suspension des droits et taxes pour les biens d'équipement liés au programme d'investissement de la CICAM

· La suspension des droits et taxes pour les matières premières, les pièces de rechange et les emballages non réutilisables et directement liés à la production pour une période de huit ans ;

· La réduction du taux de TVA à 5% sur les ventes de la CICAM

En dehors des mesures prises au niveau local, deux facteurs majeurs et structurants devraient booster, au cours des prochaines années, l'évolution de la filière textile-coton en Afrique de l'Ouest et du Centre et particulièrement au Cameroun : l'AGOA et les Accords UE-ACP.

précédent sommaire suivant