WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

IV.2. Accords AGOA

L'AGOA : « African Growth Opportunity Act » est le titre de la loi 2000 sur le Commerce et le Développement promulguée par le président Bill Clinton le 18 mai 2000 et traitant des échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l'Afrique. Elle permet à des pays de l'Afrique de l'Afrique Sub-saharienne d'exporter vers le Etats-Unis d'Amérique des produits26(*) conformes à des normes définies par le système de préférences Généralisées sans paiement de frais de douane et sans contingentement.

Pour l'application de ces accords, les autorités américaines exigent d'une part que les produits manufacturés soient africains, non seulement au stade final de l'exportation vers les Etats-Unis, mais encore aux stades antérieurs, ce qui impose aux pays africains bénéficiaires de se ravitailler entre eux-mêmes en intrants et autres produits textiles.

Sur 35 pays africains éligibles, seuls quinze, dont le Cameroun, ont achevé la procédure de certification de leurs produits qui permet d'obtenir le visa AGOA, indispensable pour bénéficier des avantages de cette loi.

L'AGOA a entraîné dès la première année une augmentation de 25% des importations U.S. de produits textiles en provenance des cinq premiers pays agréés.

Graphique 23 : Croissance des importations de textile habillement en franchise de douane en provenance des pays éligibles AGOA, en 2001

Source : Banque Ouest Africain de Développement

Le Cameroun ne figure pas encore sur la liste.

* 26 L'AGOA ne concerne pas uniquement le textile et les vêtements, mais a recensé 6°500 produits.

précédent sommaire suivant