WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Subjectivité et intersubjectivité dans la conversion indiviuelle masculine à l'islam en France au XXI siècle

( Télécharger le fichier original )
par Marie Bastin
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris -  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B. De la subjectivité : « conversion » et individuation

La nouvelle forme de subjectivité islamique128(*), plus particulièrement celle des « convertis », se distingue, d'une part, par la référence à un soi dont l'autonomie subjectivement vécue est assumée. Le choix de l'islam est toujours marqué par une décision individuelle jusque même celui d'aliéner sa liberté, dans les formes néo-communautaires plus spécifiquement. Le « converti » semble briser les tensions vécues entre la société à laquelle il ressemble et à laquelle il appartient, tout en étant identifié comme « différent » et en affichant son ipséité. L'islam individuel est marqué par le rapport entre soi et dieu. Il est plus ou moins privé. La communauté musulmane semble y être presque invisible. Les « convertis », porteurs d'une telle subjectivité islamique, sont projetés dans la spiritualité pure qui lie les membres au-delà et par de-là l'espace public.129(*) Comment s'élabore cette foi islamique individuelle selon les individus ? Quelles en sont les caractéristiques communes et celles qui les distinguent ?

D'autre part, si la « conversion » religieuse à l'islam est toujours accompagnée d'une subjectivité individuelle, la subjectivité de groupe y est également un enjeu. En effet, si « avec la conversion, l'identité se modifie. Subjectivement d'abord puisque c'est le converti lui-même qui ressent ce changement dans sa personnalité, dans son rapport au monde. Socialement, puisque le converti abandonne une identité, une place dans une communauté pour adopter une nouvelle identité, une place dans une autre communauté. [Ce changement] conduit l'individu à abandonner une position, un rôle établi pour assumer après son changement une nouvelle position, un nouveau rôle. » S'agit-il donc d'un abandon d'identité ou plutôt d'une reconfiguration identitaire par laquelle émerge enfin une des facettes de l'identité individuelle jusque-là en sommeil ? Le converti abandonne-t-il une place occupée au sein de son groupe d'origine, pour en adopter une nouvelle au sein du groupe d'accueil ou plutôt, ne trouvant pas le moyen d'occuper un type de place qu'il est seul à ressentir en lui et avec ses propres exigences, ne cherche-t-il pas un groupe au sein duquel, il pourrait tenir cette place ? Sujet, l'individu, par la « conversion » à l'islam devient-il un individu ultramoderne ?

a. La post-« conversion »et le « sujet »

Quel rapport entretiennent les individus avec leur sujet avant la « conversion » ? De quel type de connaissance de soi sont-ils respectivement munis ? Le corpus ci-joint révèle des similitudes quant aux formes d'individuation mises en jeu ainsi que des disparités sur le plan des besoins individuels en termes de sens à donner à la vie.

* 128 Séminaires de l'EHESS de 1999 à 2002

* 129 ibid

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net