WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Subjectivité et intersubjectivité dans la conversion indiviuelle masculine à l'islam en France au XXI siècle

( Télécharger le fichier original )
par Marie Bastin
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris -  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

· Le voyage

Tous les convertis du corpus ont été amené à voyager ou à se déplacer dans la période postconversion, qui, le plus souvent, correspond à la jeunesse de l'individu. Ceci n'a rien d'exceptionnel à la fin du XXème siècle. Qu'il s'agisse de voyages à l'étranger ou de déplacements liés à la vie professionnelle de la famille d'origine ou liés aux exigences des études, il n'y a là rien que d'ultramoderne. L'ouverture sur le monde, la quête de « l'autre », la recherche de l'exotisme accompagnent la quête de soi bien spécifique à cette période de l'existence individuelle. C'est le plus souvent à l'issue ou au cours de ces déplacements que la quête spirituelle se manifeste réellement, dans l'intérieur de l'individu, d'une part, et qu'il semble trouver des interlocuteurs suffisamment différents et distants de toute appartenance familiale ou sociale pour prendre du recul et confier, même de façon très indirecte, ses interrogations existentielles. Les réponses ou attitudes relatives à ce type de rencontres sont par nature inédites pour l'individu. Cet inédit le ravit, le libère, le trouble émotionnellement, mais lui permet d'envisager l'existence sous d'autres angles. Ces voyages désamorcent des tensions et amorcent la prise en main du libre-arbitre qui « bouillonne » dans l'individu. Découverte de soi, certes, mais surtout découverte de l'altérité, en termes de solidarité, d'écoute et de différences. Aucun d'entre eux, ce que parfois de jeunes voyageurs et de moins jeunes, dans des circonstances qui purent paraître ou être difficiles, ne racontent en termes de désagréments de s'être trouvé dans tel ou tel pays, face à telle ou telle incompréhension ou encore dans un sentiment de solitude et d'abandon douloureux.

Malgré la similitude des expériences de voyages partagée par tous, C6 se distingue des autres, pour avoir vécu « sur les routes » ou presque, pendant 7 années de sa vie. Il était alors missionnaire dans un mouvement religieux oecuménique et prosélyte. L'instabilité d'existence matérielle et l'exotisme de l'autre, l'ouverture altruiste et les techniques de missionnariat ont été son pain quotidien. Les séjours à Londres et en Corée, lui ont encore donné le goût de l'universalisme et du transantionalisme religieux. La vie communautaire et le partage de la foi et des pratiques avec « des gens du monde entier » l'ont contenté et n'ont cessé de revigorer son expérience religieuse.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net