WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Subjectivité et intersubjectivité dans la conversion indiviuelle masculine à l'islam en France au XXI siècle

( Télécharger le fichier original )
par Marie Bastin
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris -  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Disparités

· La vie estudiantine ou professionnelle

Pour tous les cas, sauf pour C1, C2 et C6, l'existence sociale collective postconversion est marqué par la vie estudiantine. Période de succès universitaire, elle ne révèle pas de disfonctionnement, ni de difficultés pour les individus à s'adapter au monde universitaire ou au système d'études. Pour C3, la période est favorable au développement de sa foi islamique et de sa pratique. Pour les autres, il s'agissait de poursuivre un cursus, social, familial et universitaire, sans accrocs. Pour C1, cette période est celle de l'apprentissage, en Inde, non seulement de la vie en communauté, mais également du sens spirituel et religieux, que peut prendre le fait de travailler pour et avec les autres, par exemple. Travailler ne signifie pas pour lui gagner de l'argent, mais gagner la possibilité d'être en société et de permettre à d'autres d'y participer. Travailler, comme prier ou méditer devient une pratique spirituelle et socialisante. Pour C2, la période est celle de nombreux voyages et de nombreuses activités professionnelles qui permettent l'accomplissement de ces voyages, d'une part, la découverte de différents milieux professionnels, d'autre part. Il ne semble pas soucieux de s'épanouir dans une activité plus que dans une autre, mais plus d'acquérir les moyens financiers d'une certaine autonomie. Cette autonomie n'apparaît pas de façon complète, puisqu'elle ne lui permet pas de « s'assumer » pleinement en louant son propre appartement, par exemple. Il dit lui-même qu'il vivait toujours chez d'autres personnes, et finissait par retourner chez sa mère. Ce n'est qu'à l'issue de la rencontre avec une femme qui devient rapidement son épouse qu'il décide, le libre choix se manifeste alors, de s'ancrer dans une activité professionnelle afin de pouvoir fonder un foyer et assumer ses nouvelles responsabilités. Il est intéressant de noter dans le cas de C2, comme de C1 d'ailleurs, bien que de façon différente pour l'un et l'autre, que la vie professionnelle s'est développée de façon autodidacte et grâce à l'intervention d'un tiers qui « donne la chance ». Autodidacte professionnellement, ils sont à des degrés un peu différents et de manière différente, autodidacte en religiosité.

C6, lui, a vécu, une sorte d'échec universitaire, en commençant ses études de médecine. C'est en concomitance avec ces début qu'il découvre par l'intermédiaire de missionnaires protestants oeucuméniques, sa dimension individuelle et collective spirituelle et la foi en dieu. Il décide de se consacrer à ce type d'études joignant sa quête individuelle et une dimension de vie communautaire satisfaisante. Dans un cadre oecuménique et missionnaire, il élabore sa vie sociale et collective. Il privilégie son désir propre, plutôt que les espoirs que ses parents avaient nourri pour lui : devenir médecin. Il privilégie sa naissance spirituelle, dans un cadre de forte communion favorisant sa prise de responsabilité à l'égard de la communauté. Ses ambitions individuelles semblent se confondre avec les ambitions collectives de diffusion du message religieux et de la pratique quotidienne de la foi.

Pour tous les autres, l'entrée en vie professionnelle s'accomplit « normalement », à l'issue des études. S'ils semblent avoir fait le métier pour lequel les études les avaient préparés, ils ne manifestent pas un enthousiasme particulier qui laisserait supposer un accomplissement de la dimension socio-professionnelle individuelle. C7 explique lui-même qu'il a modifié son parcours professionnel en s'adaptant aux besoins économiques du moment, en mettant en place une réorientation professionnelle, une formation supplémentaire. Ingénieur, il devient alors informaticien. Dans sa présentation, C7 laisse entendre qu'il s'est adapté au marché de l'emploi et aux besoins qu'il avait de gagner sa vie, sans avoir chercher à satisfaire des envies ou des ambitions de réussite et de bonheur personnel dans ce domaine.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net