WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Intérêt de la remédiation cognitive dans la prise en charge du trouble de déficit de l'attention

( Télécharger le fichier original )
par Brigitte FORGEOT
Université Paris 8 - DESS psychologie clinique 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

RÉSUMÉ

C

ette étude s'inscrit dans le cadre de l'approche neurocognitive des troubles de déficit de l'attention. Son objectif général est d'explorer les possibilités de remédiation du trouble de déficit d'attention au travers d'une tâche se présentant sous la forme de jeux sur ordinateurs. Quatre enfants âgés de huit à quinze ans présentant un déficit d'attention avec ou sans pathologie associée et fréquentant un institut médico- éducatif de la région parisienne ont testé cette approche tandis que quatre autres enfants fréquentant le même établissement et qui leur étaient appariés par âge et type de trouble constituaient un groupe contrôle. Durant trois mois, chaque enfant du groupe d'évaluation était reçu en séance individuelle d'une demi-heure environ et ceci deux fois par semaine. Chaque séance consistait en un entretien suivi de vingt minutes de jeux sur ordinateur visant à stimuler l'attention, la concentration et le raisonnement logique. L'intensité du trouble du déficit de l'attention a été mesurée par les échelles de Conners avant la prise en charge puis en fin d'année scolaire. L'évolution des comportements des huit enfants durant la même période de temps a été évaluée à l'aide de la liste de comportements pour les enfants d'Achenbach (Child Behavior Checklist).

Cette étude montre l'intérêt certain de la remédiation cognitive informatisée, pour ses résultats tout d'abord, mais aussi pour son aspect ludique et l'utilité du médiateur « ordinateur » dans la relation clinique. Combiné à la « psycho éducation » de la famille selon le terme Québécois, ce type de prise en charge des troubles de déficit de l'attention reste très certainement à développer en France.

INTRODUCTION GÉNÉRALE

A

u cours de cette année passée dans un institut médico-éducatif de la région parisienne, nous avons eu l'opportunité d'une pratique très riche et variée : entretiens psychothérapeutiques d'inspiration psychanalytique lacanienne avec les enfants, entretiens avec les parents, pratique du psychodrame. Nous avons eu le plaisir de pouvoir animer un atelier hebdomadaire de théâtre et d'organiser une représentation en fin d'année. Grâce à la confiance de l'équipe soignante, nous avons également pu réaliser cette étude impliquant des entretiens individuels avec les enfants ainsi qu'avec leur famille.

La première partie de l'année scolaire a été consacrée à l'observation des enfants tant sur leur groupe de vie qu'en entretiens ou encore à l'atelier théâtre. Nous avons été surpris de noter qu'un nombre très important d'enfants présents dans l'institution présentait à des degrés divers des troubles de déficit de l'attention avec ou sans pathologie associée. Parmi ces enfants, certains avaient été diagnostiqués TDA/H bien que l'institut médico-éducatif ne reconnaisse pas ce trouble comme ayant une existence propre. Ce qui était particulièrement frappant est que ces enfants, qui présentaient tellement de difficultés à maintenir leur attention tant sur les tâches scolaires que sur des ateliers d'activités éducatives pouvaient par contre rester des heures à jouer devant un écran d'ordinateur.

À partir de cette constatation nous avons donc recherché un outil de simulation de l'attention et de la concentration utilisant le médium « ordinateur ». L'approche décrite ici est utilisée depuis une quinzaine d'année au Canada et tend à supplanter le traitement médicamenteux du TDA/H. En effet, les psychostimulants prescrits pallient le trouble, ils sont à prendre sur le long terme. Différentes études décrites ci après suggèrent que la remédiation cognitive du trouble de déficit de l'attention corrigerait le problème par la stimulation des fonctions frontales et préfrontales. Les effets tiendraient dans le temps même après arrêt de l'entraînement. Au Canada, cette approche est associée à la psycho éducation des familles, inspirée des thérapies comportementales.

Dans la première partie de cette étude, nous présenterons tout d'abord les concepts théoriques sous-tendant la remédiation neurocognitive des troubles de l'attention et de la concentration. Puis nous présenterons quelques outils utilisés ainsi que les bases de la psycho éducation des familles. La seconde partie de cette étude sera réservée à l'expérience menée avec les enfants de l'IME ainsi qu'aux premiers résultats obtenus et aux réflexions que cette approche nous inspire.

Nous tenons à préciser que tout au long de cette expérience le seul critère dont nous ayons tenu compte afin de poursuivre ou non la prise en charge a été le plaisir tant de l'enfant que de la thérapeute. Même si l'enfant ainsi que sa famille étaient au courant de la finalité des « jeux » sur ordinateur, les moments passés ensemble durant cette prise en charge devaient être ludiques avant tout.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net