WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La Littérature Hypertextuelle, analyse et typologie

( Télécharger le fichier original )
par Aurélie CAUVIN
Université de Cergy Pontoise - Maitrise de lettres Modernes 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

c) Le roman participatif, collectif

Le roman collectif, appelé aussi participatif, voire interactif repose sur le principe suivant : chaque lecteur peut devenir scripteur et développer une nouvelle branche du récit déjà commencé. En règle générale le thème du roman est déjà donné soit par un auteur, soit par un comité de lecture. Le site s'apparente souvent à une micro-maison d'édition. Les fragments ainsi ajoutés par un lecteur sont ainsi soumis au comité de lecture qui valide ainsi l'apport d'un autre lecteur. Il authentifie la contribution dans ces cas précisément le lecteur devient auctor. Sur le site, du Magazine Kafkaïens153(*) les ajouts sont soumis au comité de rédaction. Cette pratique n'est pas constante mais les créateurs des sites indiquent généralement des règles, des modes d'emploi afin d'éviter des dérives. La liberté de l'internaute tant exhibée, considérée comme un emblème de ce nouveau média, construit elle-même ses dérives. Les contributions des lecteurs sont parfois réarrangés par les auteurs du site. Le lecteur n'a qu'un rôle secondaire, partiel. Les ajouts sont soumis à une éthique et à un mode d'emploi. La spontanéité de la participation est relayée par la prise de position du site éditeur.

Ces romans sont considérés comme interactif dans le sens où ils permettent une action réciproque auteur-lecteur. L'interactivité induit un flottement, un flou des limites auteurs-lecteurs, qui fait passer l'oeuvre de l'individuel au collectif. Il existe plusieurs possibilités laissées au libre choix du lecteur : il peut ne développer que quelques lignes, ou au contraire un chapitre entier suivant les oeuvres. En règle générale le roman est linéaire, comme par exemple sur le site Alcofibras154(*), il ne permet pas l'insertion de liens mais donne la possibilité au lecteur de d'écrire la suite, sans bifurcation du récit. Les fragments de l'oeuvre sont livrés les uns à la suite des autres. En quoi ce type d'oeuvres peut-il avoir un lien avec l'hypertexte ?

Il existe plusieurs types de roman interactif. La structure de l'oeuvre peut être donnée dès le départ, comme par l'expérience de l'émission Vol de Nuit155(*), qui a développé autour du roman, Le tueur à la hache156(*), un roman interactif. Les auteurs y participants ont eu la possibilité d'insérer des liens hypertextuels pour développer une branche du récit, et apporter leur pierre à cet édifice. Ils peuvent ainsi développer un « micro- récit » s'apparentant à une bifurcation, une incise dans le récit. Elle introduit ainsi l'idée de roman digressif, de passerelles dites horizontales comme :

~Monsieur Limogé~

 

Le présumé " tueur à la hache ". Allez, appelons-le Monsieur Limogé (un nom qui lui colle à la peau et vous comprendrez aisément pourquoi plus tard.). Cet homme, donc, est l'être le plus discret qui soit, terriblement insignifiant même. Son âge ? Mais peut-on donner une date de naissance à un individu qui n'est jamais venu au monde ? . Limogé semble toujours avoir été vieux, ses allures, engoncées dans l'odeur de naphtaline des solitudes qui n'oublient jamais de s'essuyer les pieds avant d'entrer, le prouvent : le pas lent, la politesse peaufinée jusqu'à l'ourlet trop court de ses pantalons, la poignée de main qui s'acharne sur des napperons de dentelle, des poupées bariolées à la chiure de mouche (il y voit des grains de beauté délicats.) posées sur la télé. Tout cela est si banal que Monsieur Limogé passe complètement inaperçu dans son manteau gris qui se coince allégrement dans les portes d'ascenseur et les sourires de la concierge. Il dépense sa vie à attendre sans dire un mot puisque les mots sont pour les autres. C'est un petit rondouillard, toujours le nez planté dans la nuque du suivant. Parfois il regarde ses petites chaussures encombrantes et s'imagine un paradis pour ses orteils. C'est le gars qui hésite, qui n'ose pa

Ceci est la fenêtre qui apparaît lorsque le lecteur a cliqué sur le lien, « ce type ». Ainsi le récit intitulé Monsieur Limogé se trouve enchâssé dans le récit principal (première fenêtre). La digression s'effectue dans cet exemple sur un personnage, en l'occurrence le tueur. Cette fenêtre est le portrait du personnage il fait passer le texte du narratif au descriptif.

Ce type de roman correspond à la volonté d'Internet d'être un lieu d'échange, de permutabilité des statuts. Elle répond aussi au principe d'hétérogénéité d'un point de vue des acteurs, mais aussi de l'écriture. En effet l'intervention de plusieurs auteurs induit l'idée d'une oeuvre multiple, au style multiple, et répond également au principe de la pluralité des représentations. Des tentatives récentes comme the Websoap ou Trajectoires permettent au lecteur d'entrer dans le récit, par l'intermédiaire du e-mail, le lecteur peut s'enregistrer et entrer dans la base de données, il ne change pas véritablement le cours du récit mais devient un personnage secondaire. L'interactivité se situe donc ici dans la possibilité offerte au lecteur de devenir un personnage. Thewebsoap, permet au lecteur de dialoguer avec les personnages, il joue comme dans le jeu vidéo sur l`effet de réel, voici le émail que nous recevons, pour chaque personnage, ceci est l'exemple reçu pour le personnage d'Antonin :

« Bonjour,

Quelqu'un, probablement vous ou une connaissance qui vous veut du bien, suppose que vous serez intéressé(e) de lire les messages de Antonin

Si tel est bien le cas, veuillez confirmer votre intérêt, simplement en répondant à ce message. Vous pouvez tout apprendre sur le Bluemailer en visitant le site http://www.thewebsoap.net

PS: si des commandes ont été envoyées à plusieurs mailing-lists à partir d'un formulaire web, un message est envoyé par mailing-list. Vous devez donc répondre à chaque message pour activer toutes les commandes. » 157(*)

Le lecteur dûment enregistré reçoit les informations concernant chaque personnage, cette intervention du lecteur est proche du voyeurisme, tel qu'il en est ainsi sur Internet, lorsque certains mettent à nu leur passion, leur hobbies, parfois même jusqu'à publier des journaux intimes. Cette oeuvre s'est voulu le reflet d'une pratique paradoxale chez les lecteurs, comme chez les auteurs de site personnel, où Internet devient un lieu fondée sur la curiosité, où l'automédiation atteint parfois des paradoxes, proches du ridicule ou de l'insensé.

* 153 http://www.kafkaiens.org/nousui.htm

* 154 Alcofibras, Trois romans simultanés en ligne, http://www.multimania.com/alcofibras/

* 155 Vol de Nuit est une émission présentée sur TF1 par Patrick Poivre D'Arvors

* 156 http://www-compat.tf1.fr/tv//emissions_old/vol_de_nuit/home/page_home.htm

* 157 l'expéditeur du message est : Bluemailer Robot [lire-antonin@bluemailer.net] 

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net