WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La Littérature Hypertextuelle, analyse et typologie

( Télécharger le fichier original )
par Aurélie CAUVIN
Université de Cergy Pontoise - Maitrise de lettres Modernes 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Hypertexte : noeud et liens

Cependant les sèmes de l'hypertexte ne se limitent pas à sa non linéarité, d'écriture et de lecture. Il est manifeste que la lecture plurilinéaire représente un topos récurrent, un trope inévitable dès qu'on évoque le sujet. Ce processus s'établit à l'aide de « liens ». Le lien permet de naviguer entre les documents, d'ailleurs c'est cette partie de l'hypertexte que le Petit Robert sur cédérom19(*) retient :

« Procédé permettant d'accéder aux fonctions ou informations liées à un mot affiché à l'écran, en cliquant simplement sur ce mot. »

En effet les notions de lien et de noeud sont inséparables de l'hypertexte dans la mesure où celui-ci est constitué de noeuds d'information connectables par des liens activables. Ainsi nous trouvons également :

« Hypertexte, nm, technique ou système qui permet dans une base de données documentaire de passer d'un document à un autre selon des chemins préétablis ou élaborés lors de la consultation. » 20(*)

et,

« INFORM, système constitué d'un ensemble de textes associés par des liens permettant à l'utilisateur de naviguer de l'un à l'autre. » pour ce qui concerne le dictionnaire de la francophonie » Hachette, en ligne21(*)

De plus une distinction est établie entre les différents type de liens : généralement sont distingués :

- le lien organisationnel et le lien sémantique,

- le lien interne et le lien externe à une page,

- le lien défini par l'auteur et le lien créé par le lecteur,

- le lien défini selon sa direction et dans son rapport avec le noeud

- etc.

Les différenciations sont nombreuses suivant l'approche choisie (informatique, cogniticien, linguiste..) et le public visé.

Le lien, pour passer d'un document à un autre peut être de différentes natures : comme par exemple du texte : mot, groupe de mots, adresse url, images, sons. Le mot « activable » est appelé « hypermot ». L'adresse « url » est l'adresse d'un site ou d'une page web, elle se présente généralement ainsi : «  http://www.francoiscoulon.com » et est composée de plusieurs éléments, « http » est un sigle qui référence au type de format utilisé, il signifie « Hyper Text Transfert Protocol », les trois « w », correspondent à la siglaison de World Wide Web, « françoiscoulon » est le titre du site, la dernière partie « .com » fait référence au nom de domaine, il varie selon l'objectif du site, le pays...le « .com » signifie que le site a une fonction commerciale.

* 19 1996

* 20 Petit Larousse 2000

* 21 www.francophonie.hachette-livre.fr/, Le dictionnaire Hachette francophone est le seul dictionnaire dont tous les mots d'une définition sont activables.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net