WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude comparative entre quelques miels locaux et autres importés

( Télécharger le fichier original )
par GUERZOU Mohamed Nabil & NADJI Noureddine
Université Ziane Achour de Djelfa - Algérie - Ingénieur d'état en Agronomie 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre II. Technologie du miel

1. La récolte du miel 21

1.1. Enlèvement des cadres 21

1.2. L'extraction de miel 21

1.3. La maturation de miel 22

2. Le conditionnement de miel 23

3. Pasteurisation de miel 23

4. Le contrôle de la cristallisation 23

5. Emballage et étiquetage 24

6. Principales transformations physiques et chimiques du miel 25

6.1. La cristallisation 25

6.2. La fermentation 25

Chapitre III. Analyse du miel

1. Les tableaux de références 28

2. Les bulletins d'analyses 28

3. Description de principales données d'analyse 31

3.1. Analyse physique 31

3.1.1. La Densité 31

3.1.2. La Conductibilité électrique 31

3.1.3. Le pH 32

3.2. Analyse chimique 32

3.2.1. La teneur en eau 32

3.2.2. La teneur en cendres 33

3.2.3. Le Dosage des sucres 34

3.2.4. Rapports Glucose/eau et Fructose/Glucose 35

3.2.5. L'hydroxyméthylfurfural (HMF) 35

3.2.6. Le Dosage des protéines 36

3.2.7. L'acidité 37

3.2.8. L'Activité diastasique (ou enzymatique) 38

3.4. La melisso-palynologie 39

Les méthodes utilisées en mélissopalynologie 39

3.4.1. Méthode classique 40

3.4.2. Méthode d'acétolyse 41

3.3. L'analyse sensorielle 41

3.3.1. La Couleur 42

3.3.2. La Granulation 42

4. Qualité de miel et normes internationales 42

4.1. La qualité du miel 42

4.1.1. Facteurs essentiels de composition et de qualité 42

4.1.2. Les normes internationales relatives aux miels 43

- Projets du Codex Alimentarius et de l'UE relatifs aux normes pour le miel 43

PARTIE EXPERIMENTALE
Chapitre IV. Matériels et méthodes

1. Le choix des échantillons de miel 48

2. Le Protocole expérimental 49

3. L'Analyse physique 50

3.1. La densité 50

3.2. Le pH 50

3.3. La conductibilité électrique 51

3.4. L'absorbance 51

4. L'Analyse chimique 51

4.1. Teneur en eau 51

4.2. Degré brix 52

4.4. Dosage des protéines 52

4.5. La détermination de l'acidité 53

4.5. La détermination de teneur en HMF 53

5. L'Analyse pollinique 54

6. L'Analyse Statistique 56

Chapitre V. Résultats et discussions

1. L'Analyse physique 58

1.1. La densité 58

1.2. Le pH 59

1.3. La conductibilité électrique 60

1.4. L'absorbance 61

2. L'Analyse chimique 63

2.1. Teneur en eau 63

2.2. Dosage des protéines 64

2.3. L'acidité 66

2.4. La teneur en HMF 67

3. L'Analyse pollinique 69

Conclusion 79

Bibliographie 82

Annexes 87

Introduction

Introduction

La production des miels en Algérie reste très inférieure par rapport aux potentialités mellifères existantes. La douceur relative du climat, et la présence de ces ressources naturelles très variées des zones rurales du littorale ainsi des zones steppiques pourrait pourtant nous offrir la possibilité de développer la production nationale des miels, et d'éviter par ailleurs les importations massives en cette matière surtout en absence des normes nationales de qualité, ce qui favorise les fraudes et engendre une dévaluation des miels de terroir face à ceux importés.

Il important de signaler que pour produire un kilogramme de miel, une abeille peut butiner 500 000 fleurs dans un rayon de trois kilomètres et donc rapporter de nombreuses substances dans la ruche. Les enjeux actuels de telles recherches en amont sont bien sûr d'ordre économique et environnemental, les apiculteurs sont soucieux de préserver l'image d'un miel pur et naturel. Ils souhaitent pouvoir garantir aux consommateurs la qualité de leur produit et être en mesure de contrôler la composition de leurs miels. Ainsi le vide juridique en matière d'importations du miel nous rend fragile devant l'ouverture du marché internationale ainsi nous nous pouvant en aucun cas être rigoureux en matière de contrôle de qualité.

Notre modeste travail pourra s'inscrire comme une contribution de l'étude des qualités des miels locaux et leurs caractéristiques tout en les comparant avec quelques miels importés trouvés dans le commerce. En absence de normes de qualité des miels nationales nous nous sommes référer aux normes du codex alimentarius, par ailleurs nous avons effectué des analyses physico-chimiques et polliniques sur quelques échantillons de miel provenant des différentes régions : de la Wilaya de Djelfa (Messâad, Ain el bel...), de la région de Mitidja (Boufarik), et pour les miels importés nous avons trouvé dans commerce des miels de provenance d'Espagne, d'Arabie Saoudite, d'Inde et du Mali. En plus de la valorisation de la qualité des miels locaux, notre travail d'analyse permet aussi à la profession apicole d'améliorer les techniques apicoles et agricoles et de préserver ainsi la pureté de leurs produits.

Généralement, un apiculteur qui fait analyser un miel de sa production (ce qui est très rare en Algérie) cherche à connaitre son origine florale et ça qualité, tandis que le consommateur voudra plutôt savoir si le miel qu'il a acheté est pur ou falsifier, Le miel est

considéré comme un aliment essentiel pour ses qualités nutritionnelles et thérapeutiques. Pour cela, il existe certain nombre de critères sur lesquels repose la qualité des miels à savoir la coloration, la teneur en eau, les sucres, le pH, l'acidité, taux d'hydroxyméthylefurfural, critère très important pour juger la qualité d'un miel.

Un autre critère très important qui juge sur la qualité d'un miel et peut transformer ce produit noble à la consommation en un produit impropre et d'un danger énorme sur la santé public, il s'agit de vérifier la présence d'antibiotiques dans les miels d'importations et de déterminer la teneur et la nature des composés chimiques contenus dans ces miels. Dans notre étude nous n'avons pas pu aborder ce genre d'analyse par faute de moyens. Nous souhaitant dans des prochaines travaux de recherche d'aborder tous les types d'analyses qui se rapporte à la qualité de miel et de pouvoir ainsi constituer une base de données pour améliorer la qualité de nos miels et de pouvoir contrôler les miels qui rentre dans notre pays.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net