WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Capital investissement; logique, technique et pratique

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed Amin MEHAL
Ecole Superieure de Banque - DSEB 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3. L'apport du capital investissement :

Le capital investissement intervient dans des économies qu'il a l'aptitude de dynamiser à condition qu'elles présentent les caractéristiques favorables à la relance à laquelle il les destine. Ainsi, il intervient à des niveaux régionaux ou nationaux et sur les plans ; financiers, économiques et sociale, sans pour autant, omettre ses objectifs financiers, le capital investissement donne sa chance à qui veut la prendre et l'assumer (assurer la réussite du projet), privilégiant le partenariat des hommes et la conjugaison des compétences.

Le pratique du capital investissement contribue, de cette façon à la création de valeurs ajoutées économique et intellectuelle, au développement des zones régionales, à travers le financement de l'entreprenariat, assure plus qu'un apport financier qui s'étend à une assistance stratégique et relationnelle.

1.1. Le capital investissement et le financement de la haute technologie :

Le financement de la haute technologie est un créneau risqué et difficile à appréhender par la finance traditionnelle qui la délaisse pour se tourner vers des opérations de prêt à court et moyen terme, moins risqués et relativement rentables.

De son coté, le capital investisseur adepte du rendement, trouve dans ce créneau, l'occasion idéale pour exercer pleinement son rôle d'apporteur de fonds. Ainsi, l'intervention du capital risque et du capital développement contribue au financement d'entrepreneurs porteurs de nouveaux procédés technologiques et de PME innovantes.

Dans la pratique, l'intervention des organismes de capital investissement dépend de la nature de la structure de financement (captive, indépendante, semi captive ou fonds du secteur public). En effet, ces structures opèrent, selon le cas, dans des champs d'intervention qui leur ont été autorisés ou dans ceux dont elles ne se sont pas défendues elles mêmes de s'y aventurer.

Les difficultés rencontrées par les entreprises de haute technologie peuvent être résumées par les principaux éléments suivants :

- elle doit enregistrer un niveau de croissance élevé dés les premières années de son existence. Ceci traduit la nécessité pour l'entreprise d'engager une course ardue aux parts de marché menant des politiques marketing, d'alliance ou d'association très coûteuse. Le prix est évidemment cher payé mais il est indispensable pour se frayer un chemin dans la cour des grands.

- La conquête des marchés internationaux, notamment le marché américain (50 % du marché mondial). Un challenge d'autant plus important que la mondialisation et l'ouverture des marchés dictent la compétence et la perfection, au profit de la croissance mondiale.

- L'investissement massif en recherche et développement devant accompagner la vie de l'entreprise est également un élément primordial quand l'évolution rapide de la technologie entraîne, systématiquement, l'obsolescence des produits.

- Les ressources humaines nécessaires à l'exploitation de la technologie sont souvent difficiles d'accès. Les experts préférant travailler sur des projet d'innovation plutôt que de s'orienter vers les grands industriels sont rares, ce pourquoi, l'entreprise doit engager une politique attrayante, de fidélisation et de formation des compétences.

3.2 . Le capital investissement et le développement des zones régionales :

L'apparition du capital investissement régional a pour principal objectif le développement harmonieux de l'ensemble de l'économie d'un pays dans lequel il opère, empêchant, ainsi, la concentration des apports en capitaux dans une seule région.

Le capital investissement régional est né de la volonté des pouvoirs publics de décentraliser l'activité du capital investissement.

Une telle spécialisation permet aux investisseurs d'être présents sur une région dont ils ont une plus grande connaissance du tissu économique et des acteurs qui y activent. Ils peuvent, ainsi faire jouer un réseau de proximité. Une proximité appréciée par les entrepreneurs sachant que leurs associés ne sont jamais trop loin.

Ces dernières années, nous avons assisté à la promotion du capital investissement régional par un certain nombre de pays tels que la France et la Tunisie, qui ont opté pour le développement des régions, que ce soit en contribuant à la création de d'organisme de capital investissement spécialisés dans le financement de projets implantés dans ces zones ou en prévoyant des assouplissements fiscaux pour les intervenants dans le domaine.

3.3. Le capital investissement et la résorption du chômage :

Le capital investissement contribue significativement à la résorption du chômage à travers le financement de PME, promouvant, de ce fait, le recrutement.

Il est évident que le financement de la PME, dans les diverses phases de son cycle de vie, est assorti de besoins d'embauche, même si la taille des PME est relativement petite, il n'y a pas de petit geste quand elles sont plusieurs à le faire. En effet, aux Etat Unis d'Amérique, le secteur des PME représente le premier employeur du pays.

Il est à noter que les entreprises de haute technologie, atteignent au cours de leurs développements des proportions gigantesques, leur permettant de conforter, ainsi, leur statut d'employeur potentiel.

4. Le capital investissement face aux problèmes de mortalité :

Si l'un des fondements du capital investissement est de prendre des risques, on dénote une caractéristique certaine des expériences passées, celle de l'éviter au maximum, d'où une faiblesse de l'investissement en création ou en amorçage.

Le plus gros problème ne réside pas dans la prise de risque ou de sa crainte, mais dans la relation entrepreneur/investisseur. En effet, l'entrepreneur a souvent tendance à se comporter en autodidacte et accepte avec beaucoup de mal l'interventionnisme actif de l'investisseur.

Un autre problème récurrent dans les mentalités est la divergence au niveau commercial. Les entrepreneurs ont souvent tendance à croire que le meilleur produit se vend forcément mieux, mais un meilleur produit, notamment dans le domaine de la haute technologie, induit plus de complexité, le consommateur pourrait lui tourner le dos pour s'orienter vers des produit plus simples.

La pratique des marchés nous apprend que la force d'une entreprise ne réside pas seulement dans son avance technologique et sa capacité à la conserver, mais aussi dans sa force à proposer son produit.

Nous venons de présenter dans ce chapitre les principaux intervenants dans l'activité de capital investissement en focalisant notre attention sur les deux plus importants acteurs du marché, à savoirs ; les offreurs (les organismes de capital investissement), et les demandeurs (entreprises à besoins de financement.

L'acticité de capital investissement acquiert de plus en plus les faveurs des Etats et de leurs tissus politiques et financiers, d'oil la grande richesse et diversité de l'offre.

Le capital investisseur est un outil de dynamisation économique offrant la possibilité aux PME à fort potentiel de croissance, pour qui il est impossible d'accéder au marché des capitaux, d'exploiter leurs capacités

Outre son rôle purement économique et financier dans le financement des PME, le capital investissement joue pleinement son rôle sur le plan social, contribuant ainsi, *à la résorption du chômage et au développement régional.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.