WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. L'identification et la mobilisation des personnes-ressources

L'identification des personnes-ressources s'est déroulée de façon méthodique puis elle a ensuite déclenché une effet "boule de neige". Tout d'abord, il s'est agi de mobiliser les partenaires de la Maison des Services qui interviennent directement auprès des porteurs de projets, à savoir, le point accueil installation de la chambre d'agriculture de la Loire, la mission entreprises localement innovantes (ELI), l'ADEAR ainsi que l'ADASEA. Puis, il s'est agi de les rencontrer afin qu'ils nous ouvrent les portes de leurs réseaux.

Tous ont joué le jeu et nous ont mis en relation avec des porteurs de projets agriruraux voire des créateurs d'entreprises installés. Le Point Accueil Installation et l'ADASEA nous ont transmis douze coordonnées de candidats à l'installation agrirurales intéressés pour s'installer dans les monts du Forez ; l'ADEAR nous a fourni cinq contacts ; la mission ELI quant-à elle nous a transmis deux contacts avec des créateurs d'entreprises agrirurales installées sur les monts du Forez car cette structure conserve seulement les noms des entreprises qu'elle installe.

Enfin, les porteurs de projets rencontrés ont indiqué à l'enquêteur des créateurs d'entreprises installés sur les monts du Forez.

Une prospection sur internet a également été menée pour rechercher d'autres créateurs d'entreprises agrirurales. Enfin des contacts avec des personnes-ressources non impliquées directement dans l'agriruralité ont été pris à partir de la consultation du guide du qui fait quoi?15, mais aussi suite à une réflexion vis-à-vis des personnes qui interviennent de façon ponctuelle en agriruralité (notaire, banques...).

Le premier contact avec les acteurs a été établi par téléphone afin de leur expliquer l'objet du travail de recherche, l'intérêt que cela représentait de les rencontrer et le contenu de l'entretien. Les porteurs de projets ont été, au préalable, prévenu de notre démarche par les partenaires

14 Annexe 4, grilles d'entretiens, Sous la direction de Eric Grasset et JF Mamdy, Délivrable n°2 Cadre méthodologique de CreActE.

15 Maison des Services des Monts du Forez, guide du qui fait quoi?, 2007, réactualisé en 2010.

techniques énoncés ci-dessus. Toutefois, certaines base de données de nos partenaires n'étaient pas à jour, ce qui fait que tous les contacts transmis n'ont pas étaient rencontrés notamment ceux qui avaient abandonnés leur projet d'installation ; le premier contact téléphonique a donc permis de réactualiser les données.

La majorité des entretiens a été fixée entre la mi-avril et la fin mai, selon les disponibilités, toutefois la rencontre avec les personnes-ressources s'est effectuée du 19 avril et le 7 juillet 2010.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net