WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II. Construire des offres d'activités agrirurales : application de la méthodologie de construction de l'offre d'activités dans la commune de Saint Didier sur Rochefort

Les sites de proximité développent une stratégie d'action résolument volontariste afin de créer sur les territoires des activités économiques. L'élément central de l'action des Sites de proximité est la construction d'offres d'activités. Cette démarche joue un rôle important dans le développement des activités agrirurales et dans la détection des potentiels du territoire.

A. La méthodologie de construction d'offres d'activités appliquée à l'agriruralité

L'idée de cette méthodologie est de partir des besoins, manques ou potentiels locaux pour construire une activité économique puis de procéder a la recherche d'un candidat. C'est un parcours inverse a l'accompagnement des porteurs de projet, qui part du candidat pour arriver à la création de l'activité.

Les missions de stage sont à replacer dans cette démarche. En effet, il s'est agi à travers le stage de travailler sur l'étape "une" d'émergence des potentiels afin de préparer les contours de l'étape "deux" de construction de l'offre à partir des potentiels ; parallèlement à cela il s'est agi également de repérer des candidats à l'installation agrirurale (par la réalisation des entretiens CreActE) afin de préparer l'étape "trois" de recherche des candidats.

La méthodologie de construction d'offres d'activités est décrite en détail et abondée d'expériences dans un guide publié par les sites et le CRDR (note 55), elle se décompose en quatre étapes successives :

1. L'émergence de potentiels

Cette étape est le support sur lequel repose la construction de l'offre. Il s'agit à travers elle de détecter et d'identifier des potentiels ; nous y reviendrons dans la sous-partie suivante car cette étape constitue le cadre même du stage, il s'agit, ainsi, de détecter les potentiels présents sur la commune de St Didier sur Rochefort. Pour notre cas d'étude, rappelons que dès le mois d'avril un "acteur pivot" a été mis en place, il est composé de David COMMEAT, responsable de la Maison des Services, de Lucile REBOUL, conseillère à l'ADASEA de la Loire et Marie-Laure Soulier, stagiaire CreaActE à la Maison des Services.

L'acteur pivot est l'élément essentiel de l'étape d'émergence, il a pour rôle de coordonner les actions afin d'impulser la dynamique de construction d'offre. Dans ce cas particulier, l'acteur pivot est constitué par trois personnes, la communication et la diffusion des informations est alors impérative.

Travail de fond qui suppose d'être a "l'écoute du territoire", l'étape d'émergence permet de discerner les manques et les besoins, les potentiels non exploités ou sous exploités, les locaux et les terrains disponibles, à travers la mise en place d'une veille territoriale.

Il s'agit alors, pour l'acteur pivot, de réunir des personnes compétentes (élus, professionnels, personnes-ressource), de les constituer en un groupe local qui imaginera, validera et suivra la création de l'activité potentielle, en vue de préparer la construction de l'offre.

55 C.R.D.R.- La construction d'offres d'activité des espaces ruraux : Concept-démarche méthodologique-outils. Die : sans éd., février 2002.- livret outil : 107 p., livret concept : 5 p., livret démarches méthodologique : 24 p.

2. La construction de l'offre d'activités

Les potentiels, lors de cette étape, sont validés par le groupe local. Elle aboutit à la production d'une offre d'activités, elle suppose donc que les barrières aient été levées et que toutes les personnes compétentes soient en accord avec le projet.

Pour notre étude de cas, il s'agit ici de partir d'une activité agricole, non viable, mais où l'ajout d'une activité non agricole pourrait venir compléter le système économique, l'agriculture constituant ainsi le pivot de ce système.

3. La recherche d'un candidat

L'offre construite est diffusée par le biais médiatique et relationnel. Un candidat est sélectionné pour mettre en place l'activité et bénéficier de l'environnement proposé.

Dans le cadre de notre étude de cas, la diffusion médiatique n'est pas possible car le monde agricole impose la discrétion.

Ce travail de recherche du candidat a été amorcé dés le commencement du stage. Il s'est agi à travers la réalisation des entretiens CreActE de repérer des candidats à l'installation intéressés pour s'installer sur des systèmes agricoles diversifiés et combinés dans les Monts du Forez. De plus, la semaine de l'accueil qu'organise la Maison des Services en octobre 2010 sera également un bon moyen pour repérer des candidats intéressés pour une installation agrirurale dans le territoire. Plusieurs porteurs de projet ont déjà été sollicités pour participer a la prochaine session d'accueil.

Le

répertoire départemental à l'installation de l'ADASEA sera également un canal privilégié pour identifier des porteurs de projets.

Enfin nous avions imaginé que le groupe local qui doit permettre l'installation et l'intégration du porteur de projet, pourrait dans ce cas servir de "jury" pour choisir le candidat.

4. L'installation du candidat

Il s'agit ici de préparer le porteur de projets à devenir un créateur d'entreprise. Il leur faudra se réapproprier l'offre d'activités selon ses envies, ses compétences, ses dispositions financières. Un accompagnement de l'activité créée contribue à sa pérennité et à son intégration locale.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net