WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3. Travailler et valider les potentiels de façon collective : le rôle du groupe local

L'enjeu du groupe local est de définir, de façon collégiale, les contours de la construction de l'offre, puis de valider cette proposition afin de faire émerger de façon endogène l'offre d'activités.

En cela, il est particulièrement intéressant de rapprocher la notion de groupe local aux écrits de Jean-Pierre Jambes, "Territoires apprenants, esquisses pour le développement local", L'Harmattan, Paris,2001. On comprend alors tout rôle du groupe local dans l'action locale :

"A bien des égards, les problématiques du développement local oscillent ainsi entre rationalité située et sens pratiques traduits en prédisposition à l'action. L'un des postulats fondamentaux du développement local consiste en effet à utiliser le vecteur "proximité" ou, plus exactement, le vecteur "proxémie", pour engager un ensemble de processus individuels et collectifs. En ce sens, le local longtemps assimilé à l'espace de proximité, constitue potentiellement l'un des facteurs qui participent de la construction de la décision et de l'action. Le local produit et oriente tout d'abord des formes de rationalité."

Il convient, toutefois, de garder à l'esprit que certains auront des intérêts dans cette démarche. En effet, si l'on part de l'idée que pour construire l'offre d'activités agrirurale, on a besoin de libérer du foncier ; pour ce faire, il faudra dans le même temps améliorer les structures agricoles en place, tant par une opération de remise à plat du foncier que par le remembrement des structures.

-* Il nous conviendra alors d'être attentifs à ce que les agriculteurs en place qui participeront à la dynamique agrirurale, ne détournent pas la démarche que nous souhaitons faire émerger au profit du seul remembrement des exploitations et de l'agrandissement des structures, laissant, ainsi, aux porteurs de projets agriruraux du foncier de mauvaise qualité.

En effet, il s'agit garder à l'esprit que le monde agricole est stratégique notamment au niveau de la question foncière, il convient donc de bien comprendre les tenants et les aboutissants des actions que l'on met en place.

De plus, l'agriruralité, ainsi que nous l'avons vu dans la partie traitant du jeu d'acteurs, ne se résume pas au monde agricole : elle implique une ouverture au monde rural ; il convient donc d'intégrer dans le groupe local des acteurs qui participent aux dynamiques rurales locales afin de ne pas limiter les participants aux seuls agriculteurs, l'idée étant d'équilibrer les stratégies de chacun et de pouvoir aboutir à la construction de l'offre.

Parallèlement aux étapes d'émergence des potentiels et de repérage des candidats, la Maison des Services a également pour rôle d'accompagner les entrepreneurs ruraux dans leurs projets et dans leur intégration au territoire.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net