WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Les attentes du stagiaire vis-à-vis du stage

Il est un paradoxe qui a guidé mon parcours universitaire ; alors que nous trouvons de la nourriture en profusion et le consommateur n'a jamais eu autant envie de consommer des aliments de qualité, le secteur agricole est en crise. C'est à partir de ce constat remarqué en France mais aussi

8 Annexe 3 : exemple de relevé de conclusions de la réunion du 2 avril 2010

lors de mon stage au Ministère de l'Agriculture, de la Pêche, de l'Alimentation du Québec réalisé l'an passé, que mes réflexions se sont bâties. Le secteur agricole est une source d'interrogation tant au niveau mondial que local.

Ce constat m'a amené a me poser durant les cinq ans de ma formation universitaire plusieurs questions concernant l'avenir : quelle est l'agriculture que nous voulons pour demain ? cette agriculture doit-elle valoriser les ressources locales ? Peut-on vivre uniquement de l'agriculture ? L'agriculture de moyennes montagnes qui a longtemps été une contrainte pour le monde agricole n'est-elle pas aujourd'hui une chance pour une agriculture locale de qualité? Quels sont les freins à l'installation? Les territoires pourraient-ils bénéficier des retombées positives d'une agriculture locale en bonne santé ?

Le thème de l'agriruralité s'est confondu dans ces réflexions ; à première vue, il apparait comme une opportunité pour la création d'activités et d'emplois en milieu rural, tout l'enjeu est de savoir comment ces systèmes se développent et s'ils n'existaient pas avant l'apparition de ce terme.

C'est à partir de ces problématiques générales que j'ai souhaité établir mon projet de stage en lien avec mes expériences passées dans l'aménagement foncier, la transmission agricole, le remembrement foncier, la valorisation des productions locales, l'agritourisme et les circuits courts de distribution. Je souhaitais, à travers ce stage de fin d'études, diversifier mes compétences tout en restant dans le monde agricole, l'idée étant d'évoluer vers la construction d'offres d'activités.

Ce stage devait me permettre d'approfondir ces questions et de mettre en pratique des méthodes concrètes destinées à y répondre.

-) Le premier objectif de mon projet de stage était de voir comment les acteurs du territoire s'organisent pour accompagner les candidats à l'installation.

-) Le second objectif de mon projet était de connaître des outils mobilisables pour faire émerger des offres d'activités en milieu rural.

-) Le troisième objectif était d'apprendre à mobiliser des acteurs et à animer un groupe local.

-) Enfin, le dernier objectif s'inscrivait dans une réalisation et un épanouissement personnel : il s'agissait pour moi de trouver un stage qui me permette de répondre aux questions que je me pose depuis le commencement de mes études en géographie rurale. L'idée en toile de fond était de clôturer un chapitre de réflexions sur les questions de l'agriculture locale, tout en écrivant une nouvelle page sur des pistes d'actions pour ma vie personnelle et professionnelle à venir.

En outre pour mon stage de fin d'études, je souhaitais véritablement travailler sur un espace de moyennes montagnes. De plus, les monts du Forez constitue un territoire où le secteur primaire est encore très présent, notamment au niveau de l'élevage ; maintenir ce secteur est perçu sur les monts du Forez comme une priorité tant pour entretenir les paysages, que pour fixer sur le territoire des populations et des services. Ainsi, je souhaitais également voir si l'on peut dynamiser un territoire à travers l'agriculture.

Ce sont ces raisons qui m'ont poussée à réaliser un stage professionnel dans un territoire que je ne connaissais pas mais qui m'attirait.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net