WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La valorisation des productions agricoles locales, les circuits courts de distribution et le développement de l'offre agrotouristique dans la région centre-du-québec


par Marie-Laure SOULIER
Université Jean Moulin Lyon 3 - Master 1 Géographie et Aménagement 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.2. Les regroupements et les réflexions autour de l'agrotourisme

Les journées sur l'Innovation et le progrès en agroalimentaire au Centre-duQuébec (INPACQ)

Il s'agit de douze journées et autant de thématiques sur l'innovation et le progrès en agroalimentaire. Les Journées sur l'Innovation et le progrès en agroalimentaire au Centredu-Québec (INPACQ) s'adressent aux producteurs, entrepreneurs, intervenants du milieu, conseillers et transformateurs. Ces journées sont organisées conjointement par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), le journal Forum, la Fédération des caisses Desjardins de la région du Centre-du-Québec. Ces journées INPACQ existent depuis seulement 4 ans mais sont devenues un rendez-vous incontournable pour les acteurs agricoles et agroalimentaires du Centre-du-Québec. Chaque année, le concept est revisité et adapté aux besoins des participants. Ces journées représentent un moyen privilégié d'avoir accès à une information de pointe sur les dernières innovations et les récents progrès dans ces secteurs. Elles mettent aussi en avant la volonté de concertation qui est déployée dans la région Centre-du-Québec. En 2010, l'agrotourisme au Centre-du-Québec constituera un sujet majeur durant les journées INPACQ car ce domaine est considéré de façon prioritaire pour son développement.

Le comité AgroTourisme Centre-du-Québec

Le comité AgroTourisme Centre-du-Québec a été créé en avril 2008, à la suite de la journée INPACQ, par trois organismes de développement local (l'association touristique régionale Centre-du-Québec, MAPAQ Centre-du-Québec et la CDAFCQ). Il rassemble des producteurs liés a l'agrotourisme mais aussi des intervenants du milieu (MAPAQ, ATR, CDAFCQ...). Directement lié à la démarche « le Centre-du-Québec, goutez-y! », le but principal du comité est de structurer l'offre agrotouristique de la région Centre-du-Québec. Le plan d'actions du comité définit des orientations de travail pour les trois ans a venir, dans

le but de répondre à trois objectifs clefs : accroître la qualité et la quantité des entreprises agrotouristiques de la région, par la mise en place d'une charte de qualité régionale garantissant la qualité d'accueil et des services au prés des touristes; fédérer et réseauter les entreprises agrotouristiques entre elles, par la mise en place de journées de visite chez des entreprises agrotouristiques et dans le but de créer des liens entre les producteurs; promouvoir et faire connaître les entreprises agrotouristiques de la région auprès des touristes en bonifiant les démarches promotionnelles en place et en créant éventuellement de nouveaux circuits de commercialisation.

La fédération des Agricotours du Québec

Fondée en 1974, la Fédération des Agricotours du Québec est à l'origine du développement des gîtes touristiques ou «bed & breakfasts» au Québec. En plus d'avoir initié cette formule, elle s'est donnée comme mission de développer des programmes d'hébergement, de loisirs et d'activités a la ferme pour les vacances. Ces bannières d'hébergement et d'agrotourisme sont des «labels de qualité~ doublés d'un processus d'accréditation qui permet un choix minutieux des hôtes et des établissements. Actuellement les bannières reliées a l'agrotourisme sont : Gîte du Passant à la ferme; Table Champêtre Relais du Terroir; Fermes Découverte. Cette plus-value permet aux entreprises agrotouristiques, qui ont entrepris une démarche de reconnaissance de leurs activités, de se distinguer sur le plan de la qualité. La Fédération est le seul organisme au Québec qui a entrepris un programme de certification d'entreprises agrotouristiques et le seul organisme provincial de certification (reconnaissance de la qualité) et de commercialisation ayant une structure permanente. De plus, la Fédération a développé des services-conseils aux producteurs par le biais de collaboration avec l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (soutien-conseil en cuisine) et des outils de savoir-faire en agrotourisme. À l'heure actuelle, la Fédération compte 93 membres affichant des bannières agrotouristiques dont plusieurs sont des leaders dans leur secteur d'activité ou leur région.

Le groupe de concertation sur l'agrotourisme au Québec

En activité depuis septembre 1998, le Groupe de concertation sur l'agrotourisme au Québec se donne pour mission de promouvoir et de favoriser le développement de l'agrotourisme en privilégiant : la recherche d'une vision partagée des perspectives de développement et des priorités d'action; la détermination et la proposition des paramètres favorables au développement de cette activité; l'échange d'information entre les organisations impliquées en agrotourisme; la collaboration avec les organisations engagées dans l'élaboration et la réalisation d'activités, d'événements et d'outils de développement. Le Groupe fonctionne en réseau avec ses organisations membres, des collaborateurs et des partenaires. Ses principales réalisations ont été : d'élaborer une définition de l'agrotourisme qui fait consensus; de réaliser des études afin d'approfondir la connaissance de l'offre et de la demande du secteur (p. ex. : portraits régionaux, portraits d'entreprises agrotouristiques); d'étudier et de faire des recommandations sur la réglementation sur l'aménagement et la protection du territoire agricole afin de faire reconnaître l'agrotourisme, telle que définie par le Groupe, dans la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (LPTAA) et dans les orientations gouvernementales aux MRC; de participer au développement des pictogrammes et critères de signalisation touristique ajustés pour l'agrotourisme; de recommander des standards de qualité pour les entreprises et les circuits (p. ex. : guide de qualité pour les entreprises, guide de procédure pour un circuit ou une route); d'échanger de

l'information entre les organisations (p. ex. : banque de données du MAPAQ, site Internet); d'apporter un soutien technique a l'organisation des colloques nationaux.

Relevant à la fois des domaines touristique et agroalimentaire, les producteurs agrotouristiques doivent respecter les règlements et lois de ces deux domaines. Nous présenterons ici les aspects législatifs et réglementaires, ainsi que les problématiques rencontrées dans la pratique agrotouristique.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy