WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La valorisation des productions agricoles locales, les circuits courts de distribution et le développement de l'offre agrotouristique dans la région centre-du-québec


par Marie-Laure SOULIER
Université Jean Moulin Lyon 3 - Master 1 Géographie et Aménagement 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2.2. De grands espaces peu densément peuplés qui cherchent à être attractifs

Le Québec dans son ensemble est marqué par ses grands espaces non urbanisés; alors que la densité de la population du Québec est d'environ 4,9 habitants par kilomètre carré, 80 % de sa population est principalement répartie au sud, près des rives du fleuve Saint-Laurent. En effet, le Nord du Québec compte pour 43 % du territoire or seulement 40 637 Québécois y habitent. Si l'on considère les zones urbanisées, ainsi que la démographie Québécoise, la région Centre-du-Québec apparait de fait comme une région centrale pour la province non pas du point de vue géographique stricte mais comme nous l'avons vu plus haut du point de vu de l'économie, des pouvoirs législatifs et de la sociologie. La région du Centre-du-Québec est en croissance depuis les quinze dernières années. Elle représentait 3,0 % de la population du Québec en 2007, soit 228 865 habitants. Cette population, répartie sur un territoire de 6 921 km2, a une densité de 33 habitants/km2.

Fig. 7 : évolution démographique au Centre-du-Québec

Evolution démographique et perspectives, 1971-2021

Sources : Statistique Canada; Institut de la statistique du Québec. Compilation : Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation.

On remarque que la population au niveau de la région se concentre surtout autour des centres urbains importants, tel que Drummondville et Victoriaville, comme le montre le tableau ci-dessous.

MRC

Principales municipalités

Population

Drummond

Drummondville

48 535

Arthabaska

Victoriaville

40 562

Bécancour

Bécancour

11 436

Nicolet-Yamaska

Nicolet

7 866

L'Érable

Plessisville

6 716

Source : CLD Bois-Francs

La MRC d'Arthabaska compte 66 160 habitants, la MRC de Bécancour compte 19 150 habitants, la MRC de Drummond compte 92 271 habitants, la MRC de L'Érable compte 23 917 habitants, la MRC de Nicolet-Yamaska compte 22 915 habitants. Depuis 1971, la population du Centre-du-Québec n'a cessé de progresser, mais ce à un rythme de plus en plus modéré. En outre, les perspectives démographiques pour la région demeurent bonnes, bien qu'un ralentissement du rythme de croissance de la population soit prévu jusqu'en 2021. Cette croissance est due, notamment, à un solde migratoire total positif et est alimenté à la fois par les mouvements migratoires internationaux et interrégionaux.

Si l'identité québécoise est marquée par ces faibles densités démographiques, elle a aussi été construite sur un refus et une négation de l'Américanité, toutefois au quotidien il est évident que la société québécoise en elle-même est marquée par le mode de vie nord Américain.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy