WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La protection de l'écosysteme forestier congolais: cas de la réserve naturelle d'Itombwe

( Télécharger le fichier original )
par Moussa RUBUYE MUSAFIRI
Universite Officielle de Bukavu - Licence en Droit 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Paragraphe 5ème : Du développement durable

La Commission mondiale sur l'environnement et le développement définit le développement durable comme étant « un développement qui couvre les besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures à assurer leurs propres besoins9(*) ».

Le développement durable vise à concilier trois éléments, à savoir : écologique, économique et social. Nous devons satisfaire les besoins actuels des communautés humaines présentes et futures, améliorer la qualité de vie (emploi, éducation, santé, services sociaux, logement, respect des droits et libertés). Nous devons gérer de façon optimale nos ressources actuelles, financières et humaines et adopter des politiques gouvernementales appropriées.

Paragraphe 6ème : De la gestion durable des forêts

La gestion durable des forêts est le processus de gestion forestière visant à atteindre un ou plusieurs objectifs de gestion clairement spécifiés en matière de production d'un flux continu de produits et services forestiers souhaités sans qu'une telle production ne se traduise par une réduction indue des valeurs intrinsèques et de la productivité future de la forêt exploitée et sans effets indésirables excessifs sur l'environnement physique et social10(*). Elle est mise en oeuvre sur base d'un titre légal, d'une durée compatible avec les objectifs retenus dans une perspective de gestion durable.

Elle implique des options, raisonnables pour gérer et protéger le massif forestier mondial contribuant notamment à la stabilisation du climat. Ce concept combine la production de bois et des PFNL avec la conservation des sols, de l'eau et de la diversité biologique, en même temps que sont préservées, voire renforcées, les valeurs socio-économiques, culturelles et spirituelles associées aux forêts.

En effet, l'application du concept de développement durable à la forêt a été consacrée par la Conférence de Rio, car la gestion durable est alors apparue comme une solution séduisante permettant de marier mise en valeur de la forêt correspondant aux nécessités socio-économiques et conservation destinée à protéger le patrimoine forestier et les besoins des générations futures. La gestion durable des forêts a été reconnue par les parties de la Convention sur la diversité biologique en 2004 comme étant un moyen concret d'appliquer l'approche par écosystème aux écosystèmes forestiers11(*) .

* 9 World commission on Environment and developpement, Our commune future, New York, Oxford University Press, 1987, p.89

* 10 Manuel d'audit pour la mise en oeuvre des principes, critères et indicateurs OAB- OIBT de la gestion des forêts tropicales naturelles d'Afrique au niveau de l'unité de gestion forestière, 30 juillet 2005, p.3

* 11 Décision VII / 11 de la 7e Conférence des Parties

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net