WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts des politiques fiscales sur l'économie Burkinabé: simulation à  l'aide d'un modèle d'équilibre général calculable

( Télécharger le fichier original )
par Souleymane KORMODO
Ecole nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée d'Abidjan - Ingénieur statisticien économiste 2011
  

précédent sommaire suivant

1.5 De la théorie à la pratique

Cette section fournit une revue de littérature sur l'évaluation empirique des effets économiques de la politique fiscale et des modèles EGC. Il s'agit notamment des vérifications empiriques d'hypothèses de recherche menées par un certain nombre d'auteurs. Le choix des études de référence est guidé par le souci de benchmarking de travaux d'évaluations d'impacts des politiques économiques conduits dans certains pays.

La littérature sur l'évaluation d'impact des politiques économiques est aussi vaste que variée. En effet, les méthodes d'analyse ont connu une évolution qui est dictée par le progrès et l'émergence de programmes numériques d'optimisation, la mise au point de nouvelles méthodes économétriques et le progrès du savoir économique en général.

1.5.1 Les modèles EGC

Walras12 en 1990, propose la description d'une économie à un moment donné, comme étant la solution d'un système d'équations simultanées représentant la demande des consommateurs et l'offre des entreprises dans un environnement concurrentiel. Mais il n'a pas fournit une démonstration de l'existence d'une solution à un tel système d'équations. Cette démonstration a été proposée par Arrow et Debreu13(1954) pour une économie compétitive. Les travaux de Johansen (1960) jettent les bases des premiers modèles EGC, avec pour cadre spatial d'application, les pays développés. Compte tenu des hypothèses de concurrence pure et parfaite que supposent ces modèles, ils ont été qualifiés de modèles ECG «walrasiens». Les critiques apportées à ces modèles et à la théorie néoclassique en général ont autorisé une évolution vers des modèles intégrant des hypothèses beaucoup plus réalistes en admettant par exemple les dysfonctionnements des marchés (Thiessen, 1998). Il a fallu attendre 1978, pour que les auteurs adaptent la nouvelle trouvaille aux pays en développement avec l'étude

12Voir "History of economic analysis" Schumpeter, 1954

13Voir "Existence of an Equilibrium for a Competitive Economy", Kenneth J. Arrow; Gerard Debreu, 1954

Impacts des politiques fiscales sur l'économie burkinabè: Simulation à l'aide d'un MEGC
15

menée par Adelman et Robinson (1978) pour la Corée du Sud. Il sera présenté ici, des applications empiriques récentes sur l'évaluation d'impacts de politiques fiscales et sur l'usage d'un MEGC dans le cadre de pays en développement.

Les contributions de Decaluwé aux applications des modèles EGC dans les pays en développement sont nombreuses. Ces travaux concernent le rationnement du crédit au Rwanda (1993), les chocs externes en Cote D'Ivoire (1995), la libéralisation du commerce au Sénégal (2005), la migration au Maroc (2008), l'éducation et la pauvreté au Vietnam (2008), le marché du travail en Afrique du Sud (2009), pour ne citer que ceux-ci. Ces articles ont un point en commun : la modélisation en EGC. Le cas du Bénin a retenu notre attention.

La crise économique et financière des années 1980 a conduit l'État béninois à appliquer une série de réformes économiques dans le but de rétablir les déficits publics et externes causés par la crise. Les reformes de la politique commerciale, reformes jugées prioritaires, concernent un désarmement douanier accompagné d'une taxe compensatrice sur les biens vendus sur le marché domestique. Decaluwé, dans un article publié en 2008, analyse les effets de ces reformes à l'aide d'un modèle EGC. Ce modèle s'écarte des modèles néoclassiques puisqu'il intègre une possibilité de sous emplois des facteurs (chômage). Les simulations réalisées montrent que, les reformes de la politique commerciale seront plus bénéfiques aux ménages résidents en milieu urbain mais, contribuera à empirer la situation des ménages ruraux.

Dans le cadre des négociations des Accords de Partenariat Économique entre l'Union Européenne et les pays ACP, est né le souci de mesurer ou de comprendre les effets probables de ces accords de libre échange sur le bien-être des populations africaines. Ainsi la Direction Générale de la Prospective et des Statistiques Agricoles et Alimentaires (DGPSA) a t'elle mit en oeuvre un modèle EGC pour simuler les effets probables de ces accords sur l'économie du Burkina Faso. Ce modèle met l'accent sur le secteur agricole, secteur qui a fait l'objet d'une désagrégation en 18 sous secteurs dont 13 secteurs relevant de la production végétale. Les données utilisées proviennent essentiellement de la MCS construite par la DGPSA en 2000. Les résultats montrent que les APE bénéficieront à toutes les catégories de ménages de pris ensemble, mais au niveau individuel, il y aura certainement des perdants. Par contre, l'État supportera une baisse de ses revenus. D'un point de vue général, les APE entraîneront une baisse du PIB réel.

De ces travaux, il ressort que la modélisation en ECG est un outil puissant d'évaluation d'impact de politiques économiques. Ces modèles n'exigent pas l'existence de séries statistiques longues pour la détermination de ses paramètres. Pour une année de référence donnée, il suffit de renseigner une Matrice de Comptabilité Sociale qui résume l'ensemble des flux

Impacts des politiques fiscales sur l'économie burkinabè: Simulation à l'aide d'un MEGC
16

économiques existant entre les agents économiques sur les différents marchés. Sur le plan théorique, la supériorité des modèles EGC a été démontrée par Borges (1986).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.