WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts des politiques fiscales sur l'économie Burkinabé: simulation à  l'aide d'un modèle d'équilibre général calculable

( Télécharger le fichier original )
par Souleymane KORMODO
Ecole nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée d'Abidjan - Ingénieur statisticien économiste 2011
  

précédent sommaire suivant

3.3 Le marché des biens et des facteurs

Le marché des biens et services confrontent l'offre nationale à la demande globale. L'offre
nationale a deux composantes essentiellement : la production domestique et les importations.

FIG. 3.1 - Le flux de biens et des services

La figure 3.1 schématise les flux des biens et services de la production à la consommation. Les biens et services, en provenance des diverses activités productives, produits par les entrepreneurs nationaux font l'objet d'une agrégation par une fonction CES5. Le produit agrégé est destiné au marché local ou aux exportations selon une fonction CET6, qui traduit la plus ou moins grande capacité à diriger la production locale vers l'extérieur. Les producteurs

5Constant Elasticity of Substitution 6Constant Elasticity of Tranformation

Impacts des politiques fiscales sur l'économie burkinabè: Simulation à l'aide d'un MEGC
38

résidents, une fois la part de la production destinée au marché locale déterminée, confrontent leur production aux importations qui est le fait des producteurs non résidents. Suivant l'hypothèse d'Armington d'imparfaite substitution entre deux biens similaires mais d'origines géographiques différentes, on constitue le bien composite. C'est sur ce bien composite que les ménages adressent leurs demandes de consommation finale, l'État, la consommation publique et les entreprises, la demande de biens d'investissement et de consommations intermédiaires.

Les facteurs de production font l'objet d'un échange sur un autre marché, celui des facteurs. Sur ce marché, les différentes offres des secteurs institutionnels, notamment les ménages, rencontrent la demande des entreprises. Les prix qui s'établissent sont les salaires pour le facteur travail et le taux d'intérêt qui est la rémunération du capital. Dans les modèles ECG, le bouclage par défaut suppose que l'équilibre entre l'offre et la demande est assuré par les variations du salaire réel.

3.4 Les autres secteurs institutionnels et l'accumulation

3.4.1 L'état et le reste du monde

L'État collecte les taxes auprès des autres secteurs institutionnels domestiques directement ou indirectement à travers les transactions réalisées sur les différents marchés. Ces taxes alimentent non seulement les dépenses de consommation publique mais encore, autorisent l'exercice de la fonction sociale de l'État à travers les transferts sociaux au bénéfice des ménages et la subvention de certaines activités productives. La consommation publique est supposée être en volume alors que les transferts sont indexés sur l'indice des prix à la consommation.

Trois types de bouclage au niveau de l'État existent dans la littérature sur les modèles EGC :

1. le premier bouclage suppose que les taux de taxations directes sont fixes et l'épargne publique est flexible : les variations de l'épargne publique assurent donc l'équilibre budgétaire;

2. le second suppose que les taux de taxation des revenus des secteurs institutionnels domestiques s'ajustent de façon endogène pour générer une épargne publique fixe;

3. enfin le troisième type de bouclage est similaire au deuxième, à la seule différence que les taux de taxation s'ajustent suivant un scalaire identique.

Une des conséquences de ces trois types de bouclage, est que la consommation publique est fixe, soit en termes réels ou suivant une proportion fixe de l'absorption totale.

Le dernier secteur institutionnel, le reste du monde, effectue des opérations d'achats (ex-
Impacts des politiques fiscales sur l'économie burkinabè: Simulation à l'aide d'un MEGC
39

portations) et de ventes (importations) ainsi que des opérations de transferts au bénéfice des institutions domestiques (rémittences, prêts et dons). La théorie sur les modèles ECG définit deux types de bouclage pour ce secteur non domestique :

1. Si le régime de change du pays modélisé est fixe, le taux de change est fixe et dans ce cas le déficit externe fluctue au gré du climat économique.

2. Alternativement, en régime de changes flexibles, l'équilibre externe est assuré par la variation endogène du taux de change et le déficit externe est fixe. Dans ce cas une dévaluation de la monnaie locale serait à même de rétablir l'équilibre externe, en autorisant une baisse des importations et une hausse des exportations, sous certaines conditions7.

Dans ce mémoire, il est retenu le bouclage externe selon lequel le taux de change est fixe et le déficit externe flexible, la raison étant la fixité de change qui lie le franc CFA à l'euro.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.