WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts des politiques fiscales sur l'économie Burkinabé: simulation à  l'aide d'un modèle d'équilibre général calculable

( Télécharger le fichier original )
par Souleymane KORMODO
Ecole nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée d'Abidjan - Ingénieur statisticien économiste 2011
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 4

Résultats et recommandations

Le chapitre précédent a permis la construction d'un modèle de simulation. Il s'agissait d'intégrer dans un ensemble cohérent, toutes les relations existant entre les agents économiques telles que illustrées dans la MCS. Le système d'équations obtenu est résolu pour la situation de reference à l'aide du logiciel GAMS1. Ce système est composé de 333 équations et 333 variables endogènes.

Dans ce chapitre, nous considérons des écarts par rapport à la situation de base dans le but de caractériser les différents enchaînements que le système emprunte pour retrouver un nouvel équilibre. Les nouvelles valeurs des agrégats pour cet équilibre n'est rien autre que l'impact sur l'économie de l'écart provoqué. Le modèle construit peut servir à l'évaluation d'impact de politiques variées. Nous mettons l'accent sur les politiques fiscales.

Dans le but d'évaluer les impacts des politiques fiscales, il convient de formuler des hypothèses de simulation (section 1). Les résultats des simulations seront présentés à la section 2. Au vue des résultats, un ensemble de recommandations (section 3) peut être formulé dans le but d'améliorer la gestion de la politique économique au Burkina Faso.

4.1 Les hypothèses de simulations

Cette section est consacrée à la formulation des hypothèses de simulation. Dans le but de tester nos hypothèses de recherche, deux scenari de simulations seront réalisées.

Scenario 1 : nous considérons une hausse de 20% des taux des principales taxes. Il s'agit :

· des droits de douanes sur les produits alimentaires,

· des impôts sur le revenu des secteurs domestiques,

· de la TVA et autres taxes sur les produits,

'General Algebraic Modeling System


· des taxes sur la production.

Il s'agit des principaux impôts et taxes tels que décrit dans le tableau de ressources et des emplois de l'économie burkinabè. Dans cette série de simulation, il est défini une nouvelle catégorie de taxe : taxe sur le capital. L'idée est d'anticiper les effets d'un élargissement de l'assiette fiscale par la définition de nouvelles taxes.

Senario 2 : dans cette catégorie de simulation, nous cherchons à évaluer la capacité de l'instrument fiscal à résorber les crises.

Nous supposons ici un choc négatif sur le prix des importations des produits alimentaires. Cette variation exogène peut être due par exemple à une crise pétrolière qui se traduit par une hausse des coûts de transport ou par la hausse de la demande de céréales pour la production de biocarburants.

En termes de réponse de l'État à ce choc, on considère un désarmement douanier total sur les produits alimentaires importés. La mise en oeuvre de ces simulations sera rendue possible par le logiciel GAMS2 à partir du modèle de l'IFPRI3. Il s'agit d'un modèle de type EXTER ingérant des rigidités sur le marché du travail, l'espace et la pauvreté. L'interprétation des résultats nécessite la détermination et l'évaluation de certains indicateurs de la "santé" de l'économie. La section suivante propose une interprétation des principaux résultats des simulations.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.