WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

àČtude des déterminants du développement du secteur informel en ville de Butembo

( Télécharger le fichier original )
par Sivundaveko Mulume Vany MUHINDO
Université adventiste de Lukanga - Gradué en gestion informatique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II .2 CADRE METHODOLOGIQUE

Dans ce chapitre nous présentons la méthodologie de la recherche en spécifiant la population d'étude, la technique de récolte de données ainsi que les méthodes de dépouillement des données collectées.

II.2.1 POPULATION D'ETUDE

Pour MICHELI cite par TALIMULA, définit la population d'enquête comme étant l'ensemble du groupe humain concerne par l'objet d'enquête. Elle désigne l'ensemble des individus aux quelles s'intéressent une étude ayant un caractère commun.

Ainsi notre population d'étude englobe toute personne qui fait la vente (commercialisation) des produits de premières nécessités en ville de Butembo

II.2.2 L'ECHANTILLONNAGE

L'échantillonnage est l'ensemble des individus extraits d'une population plus large qui vont participer dans la recherche.

On appelle échantillonnage, le processus de sélection de l'échantillon, c'est à dire le processus de sélection des participants pour un projet de recherche. En définitive dans la plupart des recherches face à une population que l'on veut étudier, il n'est pas toujours possible, ni même souhaitable d'observer toute la population de façon en obtenir une information complète ; le plus souvent on se contente d'une information partielle obtenue en observant une partie de la population17(*).

Selon DELANDSHEER, un échantillon est un groupe d'individus ou d'objet relativement petit, choisi scientifiquement de manière à représenter le plus fidèlement possible la population18(*).

En effet comme il nous a été difficile de contacter toute la population oeuvrant dans le secteur informel en ville de Butembo nous avons utilisé l'échantillonnage aléatoire stratifié ; qui consiste à subdiviser la population en sous groupe relativement homogène (strate) et par la suite on tire dans chaque strate un échantillon aléatoire simple.19(*)

Nous avons choisi par jugement que chaque produit concerné par l'étude puisse représenter 10% dans l'échantillon. Nous avons procédé ainsi pour éviter le risque de ne pas tirer que des personnes s'occupant de la vente d'un seul produit. Ayant vu la grandeur de la population d'étude et l'immensité des produits d'étude nous avons choisi par jugement un échantillon des 300 personnes qui nous aideront durant notre étude et nous avons ensuite procéder par un échantillon aléatoire des produits, suivant la méthode d'échantillonnage aléatoire simple en utilisant des coupons des papier qui reprenaient 45 produits de première nécessites et en voici les résultats et le nombre de personne qui seront soumis aux questionnaire par produit

TABLEAU No1 produits d'étude

no

Produits

Nombre de personne par produit

1

RIZ

30

2

POMME DE TERRE

30

3

HARICOTS

30

4

MAIS

30

5

REGIME DE BANANE

30

6

OIGNONS

30

7

MANIOC

30

8

SOJA

30

9

POISSON

30

10

ARAHIDES

30

 

Total

300

Ce tableau présente les produits de première nécessité qui font l'objet de notre étude et les personnes répondant à notre questionnaire avec la proportion que chaque produit occupe dans notre échantillon d'étude

Tableau n° 2 : répartition de la population selon le sexe

 

Produits

F

M

1

Manioc

18

12

2

Mais

22

8

3

Riz

21

9

4

Banane

24

6

5

Haricot

26

4

6

Arachide

28

2

7

Pomme de terre

30

 

8

Soja

29

1

9

Poissons

17

13

10

Oignons

19

11

 

Total

234

66

 

POURCENT

78

22

SOURCE : nos enquêtes

Commentaire : Au vu de ce tableau, nous pouvons dire que les hommes comme les femmes sont tous acteurs dynamiques dans le secteur informel en ville de Butembo. Toutefois, on constate que 78% de nos enquêtés sont du sexe féminin contre 22% seulement de sexe masculin. Il est clair que ce sont les femmes qui s'en donnent plus à cette activité. Les quelques hommes que nous avons pu rencontrer sont ceux qui vendent dans quelques dépôts. Ce sont les femmes qui vendent le long des rues ou des avenues au centre ville ou à domicile. Au marché central, les femmes sont les plus qui oeuvrent dans le secteur informel en ville de Butembo que les hommes.

Cette activité est donc accessible aux femmes. Et la féminisation des activités est une des caractéristiques de l'économie informelle. Pour notre cas, ceci peut être expliqué par le fait que cette activité ne demande pas trop de force ; les hommes s'occupent des travaux lourds.

* 17 Joseph I masinda : méthodologie de collecte, présentation, analyse des données et discussion des résultats in cahier du FRIDI ,UNILUK 2007 p 49

* 18 Delandsheer,G : introduction à la recherche, paris,1974 p28

* 19 P kyavu cours d'introduction à la recherche scientifique : UNILUK, cours inédit 2006-2007 p45

précédent sommaire suivant