WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

àČtude des déterminants du développement du secteur informel en ville de Butembo

( Télécharger le fichier original )
par Sivundaveko Mulume Vany MUHINDO
Université adventiste de Lukanga - Gradué en gestion informatique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.3 METHODES ET TECHNIQUE

Tout travail scientifique exige l'usage d'une démarche méthodologique qui puisse permettre au chercheur de collecter, d'interpréter, et d'analyser les données recueillies.

Dans ce travail, nous avons fait usage de :

La Méthode Analytique qui nous a été utile pour l'interprétation des données afin d'atteindre le résultat.

-La méthode statistique : Cette méthode permet la quantification des données, l'interprétation et l'analyse des résultats. Ainsi nous avons utilise le test de fréquence qui est celui de khi deux à un seul échantillon.

Quant à ce qui concerne l'analyse des données, nous avons fait usage du test du Khi-carré et du programme SPSS. Le test de Khi-carré, noté a été élaboré par Karl PEARSON. Il est l'un des tests statistiques les plus employés dans les recherches scientifiques. Son but est de comparer les effectifs observés avec les effectifs théoriques. Ce test s'apprécie par la formule ci-après :

= = Khi-carré

= fréquences observées

= fréquences théoriques

Et = = Total lignes

= Total colonnes

= Total général

. Le test à un échantillon sert à tester s'il existe une différence significative entre les effectifs de différentes catégories. Le degré de liberté s'apprécie par la relation k - 1, k = nombre de colonnes ; =

Cependant, le test à plusieurs échantillons ou de l'indépendance sert à vérifier s'il y a un rapport ou un lien entre les variables mises en jeux. En bref, le test de à un échantillon est un test des différences et le test de l'indépendance est un test d'association. Le degré de liberté s'apprécie par et = avec k = nombre des colonnes et r = nombre des lignes. (KAVITI 2008, p. 17).

Comme techniques, nous avons utilisé:

1) ENTRETIEN

Nous sommes entre tenus librement avec certaines personnes exerçant le métier dans le secteur informel qui étaient dans l'impossibilité de remplir seuls le questionnaire compte tenu de leur niveau d'étude Le guide d'entretien se trouve en annexe

2) L'EXPLOITATION DOCUMENTAIRE

Elle a été très utile dans l'enrichissement de notre problématique par des données tirées de l'Internet, journaux, revues, livre, travaux antérieurs et archives. Elle nous a facilité l'établissement de la partie théorique.

II.4. DIFFICULTES RENCONTREES

Plusieurs de nos enquêtés, à cause de leur faible niveau d'étude, avaient beaucoup de difficultés à répondre correctement à nos questions lors de l'entretien, d'autres par contre, manifestaient une peur extrême, quand nous leur posions des questions, car ils croyaient que nous étions des agents de la sécurité ou des services fiscaux.

Nous avons été également victimes de beaucoup de rendez vous manqués, car nos enquêtés étaient tellement surchargés qu'ils ne nous accordaient pas assez de temps pour nous entretenir avec eux.

La grande difficulté a été celle de cerner la population d'étude pour en tirer un échantillon représentatif : les acteurs du secteur informel en ville de Butembo peuvent être répartis en trois groupes, ceux qui vendent dans les grands marchés, ceux qui vendent le soir au niveau des petits marchés appelés « limanga » et ceux qui vendent à domicile. Notre échantillon n'a été tiré que du premier groupe, c'est-à-dire ceux qui vendent dans les grands marchés. Ainsi, il nous a été difficile de calculer un taux d'échantillonnage, vu le nombre élevé des agents qui s'occupent de la commercialisation des produits des premières nécessités dans le deuxième et troisième groupe.

précédent sommaire suivant