WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHICOREE

NOM VERNACULAIRE

Chicouria, Handabâ

NOM FRANÇAIS

Chicorée sauvage, Chicorée amère

NOM ANGLAIS

Chicory, wild succory

NOM LATIN

Cichorium intybus

 

FAMILLE

Composées

CONSTITUANTS

HE (lactoses Sesquiterpéniqes, Lactucine, Lactucopicrine) - Inuline- Intybine- Vitamines A, B, C

PARTIES UTILISEES

Feuilles - Racines

60

A .CARACTERES BOTANIQUES :

La chicorée est une plante herbacée vivace à tige de 50 cm à 1 m, très rameuse à rameaux raides, divergents, plus au moins velus ou sans poils, ainsi que les feuilles; celles-ci sont de formes variables. L'inflorescence est en capitules réunies 1 à 3 à l'aisselle des feuilles collinaires. Les fruits sont couronnés de petites écailles obtuses : fleurs bleues assez grande. La chicorée préfère les endroits incultes.

61

La racine renferme: 1) Des lactones sesquiterpéniques (lactucine, lactucopicrine (principe amer), 2) Des acides phénols (acides chlorogèniques), 2) Inuline (polysaccharide de type fructane, un polymère de fructose), 2) Intybine (substance amère).

Les feuilles sont très riches en provitamine A, vit B et C, des sels minéraux K+ et ca2+.

C .PROPRIETES :

Toniques général, reminéralisantes, antianémiques, apéritives, dépuratives, diurétiques, laxatives légère et vermifuges.

D .USAGE TRADITIONNEL ET COURANT :

La chicorée amère était bien connue des anciens. Dans toutes ses parties, la chicorée est légèrement tonique, stomachique, dépurative, cholagogue et régulatrice de l'appareil gastrointestinal. L'infusion des feuilles fraîches est efficace contre l'atonie des voies digestives, les catarrhes de l'estomac et des organes respiratoires. On l'utilise avantageusement contre la jaunisse, les coliques hépatiques, la paresse du foie, et les fièvres intermittentes. A cet effet, une préparation de décoction de racine est efficace avant le repas. En usage externe, ils utilisent les feuilles en cataplasme sur les furoncles, les abcès et sur les inflammations locales comme calmantes et rafraîchissantes.

E .TOXICITE :

Le phénoxyéthanol, Bien que présent à l'état naturel dans le Thé Vert et la Chicorée, ce conservateur fait aussi partie de la famille des éthers de glycol. Cette substance est un allergène reconnu, à très fort pouvoir allergisant, également appelé 2-phénoxyéthanol ou Phénoxytol.

CLOU DE GIROFLE

NOM VERNACULAIRE

Oud Krounfl

NOM FRANÇAIS

Girofle (clou)

NOM ANGLAIS

Clove

NOM LATIN

Syzygium aromaticum L. /

Eugenia caryophyllata

syn.

FAMILLE

Myrtacées.

CONSTITUANTS

HE : Eugénol - Tanins- Flavonoïdes

PARTIES UTILISEES

Clous (boutons floraux)

62

A .CARACTERES BOTANIQUES :

Le giroflier est un arbre à feuilles persistantes de 15 à 20 m de haut.

Les feuilles sont opposées coriaces, persistantes et les fleurs blanches rosées sont regroupées en petites cymes compactes et ramifiées.

Les boutons floraux sont récoltés à la main, avant ouverture, puis séchées, ce sont les vraies cloues de girofle; les pédoncules floraux et les feuilles sont également récoltés et séchés et en général distillées pour obtenir l'huile essentielle de girofle et l'HE des feuilles.

63

Le clou de girofle renferme une quantité importante d'huile essentielle (15-20%), 16% H2O, des tanins, un peu d'amidon et des matières fibreuses cellulosiques.

L'huile de girofle (obtenue par distillation) est très riche en eugénol (70 à 85%). On trouve aussi d'autres composées terpéniques dont environ (10% de Caryophyllène), aliphatiques et aromatiques. Ses propriétés sont essentiellement dues à l'eugénol dont on sait qu'il est rapidement métabolisée et excrété, et considéré comme non cancérigène, il peut être présent dans les aliments jusqu'à une concentration de 1500 ppm.

C .PROPRIETES :

Antiseptiques, antispasmodiques, antiparasitaires, antifongiques, antibactériennes,

anesthésiantes et antidépressives du système nerveux central.

L'huile essentielle de clou de girofle est un puissant inhibiteur de l'agrégation plaquettaire, c'est donc un anti-inflammatoire.

C'est aussi un antiseptique puissant et un tonique gastro-intestinal et utérin, antinévralgique, anesthésiant local et un parasiticide (gale).

D .USAGE TRADITIONNEL ET COURANT :

Primitivement il est utilisé comme onguent ophtalmique puisque il entre dans la composition du « khol ». Le clou de girofle est un ancien remède universel dans le monde entier, on le mâche pour améliorer l'haleine. Son usage est préventif des infections dentaires et aussi auriculaires.

Il est utilisé sous trois formes:


·
Epice : en cas de rage des dents, les clous de girofle mâchés sont posés sur la dent endolorie.

64


·
Infusion : dans une tasse d'eau chaude contre les douleurs et les états dépressifs.
·
Huile : elle est mise sur la zone enflammée à traiter.

Le clou de girofle est un stimulant physique et intellectuel, favorise la concentration, c'est un antidépresseur. C'est un remède également qui aide la digestion en favorisant notamment l'expulsion des gaz (les flatulences).

Il est considéré comme aphrodisiaque et également il augmente les contractions de l'utérus lors de l'accouchement. Les tunisiens l'utilise également en infusion avec le thé.

E .TOXICITE :

L'usage abusif du clou de girofle peut devenir toxique. De grandes quantités doivent être évitées pendant la grossesse. Le clou de girofle peut être irritant pour les voies gastrointestinales et devrait être évité chez des personnes ayant des ulcères gastriques, des colites ou le syndrome du colon irritable. Dans les surdoses, les clous de girofle peuvent causer des nausées, des vomissements, des diarrhées et de fortes hémorragies digestives.

La sur-utilisation peut conduire à une insuffisance rénale, des modifications de la fonction hépatique, une dyspnée, une perte de conscience, des hallucinations et même la mort. L'huile de clou de girofle, riche en eugénol peut irriter la peau et les muqueuses. En usage externe elle est potentiellement dermo-caustique. Par voie interne, est une toxique neurologique à très forte dose.

Cette huile est contre-indiquée chez les femmes enceintes, qui allaitent, les enfants, en cas d'eczémas et de fragilité cutanée.

Son emploi dépend de la dose; 100g de clous de girofle en une fois est mentionné toxique.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net