WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

GLOBULAIRE

NOM VERNACULAIRE

Zrigua

NOM FRANÇAIS

Globulaire, Séné de Provence

NOM ANGLAIS

Globe daisy

NOM LATIN

Globularia alypum

 

FAMILLE

Globulariacées

CONSTITUANTS

Tanins- Mucilages- Stérols

PARTIES UTILISEES

Les feuilles

102

A .CARACTERES BOTANIQUES :

C'est une plante vivace à feuillage persistant, épais, coriace. Les petites feuilles alternes sont ob-ovales et lancéolées. Les fleurs sont sessiles parfumées groupées en capitules denses et de couleur blanc lumineux à bleu violet pour les anthères. Le fruit est un ensemble d'akènes ovoïdes. Elle préfère les sols drainés, calcaires marneux et caillouteux.

B .PRINCIPES ACTIFS MAJEURS :

La globulaire contient un hétéroside amer, des sels, d'acide cinnamique, de l'acide protocatéchique, du mannitol, des tanins et des mucilages, de l'acide globularique et un hétéroside jaune servant de colorant. Elle renferme une substance appelée « globuline » qui a une action similaire à celle de la caféine. Elle abaisse la température du corps et la vitesse des pouls.

103

C .PROPRIETES :

Astringentes, cholagogues (dépuratives), purgatives, stomachiques, sudorifiques et stimulantes.

D .USAGE TRADITONNEL ET COURANT :

Son nom « globularia » fait référence à la forme globuleuse de l'inflorescence et « alypum » vient du grec « alypon » qui signifie calmer la douleur. La poudre des feuilles de globulaire alypum est utilisée pour des propriétés cicatrisantes et dans le traitement de certaines dermatoses notamment l'acné, les abcès, les boutons, les eczémas et même en cas de cancer de peau.

Elle peut être prise sous forme de décoction. Cette préparation est recommandée en cas de d'ulcère gastrique ou comme antipaludique et possède des propriétés antirhumatismales. En gargarisme, le décocté serait efficace pour soigner les angines et le macérât dans l'huile est utilisé dans les affections du cuir chevelu notamment la teigne.

E .TOXICITE :

La globulaire contient un glucoside vénéneux qui est la globularine. A forte dose, elle possède un effet hypothermique comme elle peut accélérer la respiration et provoquer des vertiges.

HARMEL

NOM VERNACULAIRE

Harmel

NOM FRANÇAIS

Harmel,

NOM ANGLAIS

Syrian rue

NOM LATIN

Peganum harmala

 

FAMILLE

Zygophyllacées

CONSTITUANTS

Flavonoïdes-

Alcaloïdes-

Coumarines- Tanins- pigment rouge

PARTIES UTILISEES

Toute la plante

104

A .CARACTERES BOTANIQUES :

C'est une plante vivace buissonneuse, très ramifiée à feuilles linéaires découpées et à fleurs blanches de 5 pétales et à capsules rondes comprenant 3 graines (50 cm de haut). Ces dernières sont de couleur marron foncé, anguleuses et ont une saveur amère.

B .PRINCIPES ACTIFS MAJEURS :

Les constituants chimiques de la plante sont les suivants :

· Acides aminés : phénylalanine, valine, proline, thréonine, histidine, acides glutamique et carbo-hydrates.

· Flavonoïdes, coumarines, bases volatiles, tanins, stérols.

105


·
Pigment : le tégument externe de la graine renferme un pigment rouge dit « Turkey Red » et un composé fluorescent.


·
Des alcaloïdes qui ont un noyau indole: harmane, harmine, harmaline, harmalol (harmol) qui représentent les principales toxines. Le taux d'alcaloïdes est beaucoup plus élevé dans la graine que la racine, la tige, et la feuille, cette teneur s'élève en été durant la maturité du fruit.

C .PROPRIETES :

Emménagogues, abortives, hypnotiques, antalgiques, antitussives, antiseptiques...

D .USAGE TRADITIONNEL ET COURANT :

Le Harmel est utilisé pour traiter différents troubles :1) Gynécologiques : emménagogue, stérilité féminine 2) Généraux : hypnotique, antipyrétique, antalgique, antitussif 3) Digestifs : coliques, troubles digestifs 4) Cutanés : antiseptique et cicatrisant dermatoses et brûlures, conjonctivites purulentes et blépharites, alopécie. 4) Infectieux : tétanos néonatal, antipaludique, oreillons.

A/ Usage externe : La plante fraîche est employée en cataplasme, soit après extraction du suc pour la composition d'un liniment à base de graisse de mouton, plante sèche ou graines sous forme de fumigations.

L'huile de graines est obtenue par décoction de graines dans l'huile d'olive. Les préparations en usage externe sont préconisées surtout pour le traitement de rhumatisme. B/ Usage interne (hypertension, diabète) : Une cuillère à café de graines, soit environ 2.5 g, avalés telles quelles avec un verre d'eau ou mélangées au miel ou pilées avec de l'huile d'olive, est recommandé en cas d'anurie, de dysurie, d'hypertension ou de diabète.

La plante fraîche hachée et bouillie dans l'huile et les feuilles sèches en décoction sont
signalées pour leurs propriétés antipyrétiques et sont efficaces pour traiter la rhume et la

106

carie dentaire. La plante sèche pulvérisée et tamisée est utilisée contre la conjonctivite purulente, la blépharite et dans le traitement de l'eczéma.

E .TOXICITE :

Les doses élevées peuvent provoquer la paralysie. Les graines de harmel renferment en moyenne 3 à 4% d'alcaloïdes avec une brusque élévation de ce taux à la phase de mûrissement du fruit. Ces alcaloïdes sont au nombre de quatre : Harmane, Harmine, Harmaline et Harmalol ou Harmol. L'intrication de leurs actions conduit à la diversité des effets obtenus en clinique humaine. Leur structure chimique, parfaitement connue, associe un noyau indole à un noyau pyridine. Elle conditionnerait l'effet stimulant du système nerveux central des quatre alcaloïdes. La spécificité de l'action d'un alcaloïde par rapport à l'autre serait, par contre, en rapport avec la variation des radicaux et du nombre de doubles liaisons portées par le cycle commun. C'est cette variation qui expliquerait les nuances constatées au niveau des mécanismes d'action : Les Harmane, Harmine et Harmaline exerceraient : - soit un blocage direct des récepteurs cérébraux GABAergiques (Acide Gamma Amino Butyrique) et donc de leur médiation inhibitrice, produisant un effet stimulant qui serait responsable de l'élévation du tonus musculaire et au maximum de convulsions, - soit une facilitation de l'accès aux récepteurs GABAergiques d'une substance endogène qui serait du thromboxane A2, dérivée des prostaglandines, et qui pourrait jouer un rôle important dans la régulation des mouvements calciques neuronaux et donc de l'excitabilité neuronale, Quoiqu'il en soit ces alcaloïdes prédisposeraient aux modifications des conductances membranaires sodiques et/ou calciques.

La Harmine et la Harmaline exerceraient une action anti-cholinergique centrale pouvant expliquer la crise d'agitation et les manifestations digestives observées.

La Harmane et Harmaline exerceraient une action inhibitrice du système Dopaminergique central induisant une sédation et des perturbations du sommeil paradoxal.

107

Symptomatologie :

L'ingestion d'une cuillère à café d'un mélange de grains de Harmel et de miel a provoqué en quelques minutes l'apparition de céphalées intenses, de fourmillements des extrémités, de troubles sensoriels à type d'hypoacousie, d'amaurose et d'hallucinations visuelles (vision de flammes). Ces manifestations sont rapidement suivies de douleurs abdominales accompagnées de vomissements bilieux puis de troubles neurologiques (obnubilation, hypertonie des réflexes ostéo-tendineux).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net