WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

MYRTILLE :

A .CARACTERES BOTANIQUES :

C'est un arbrisseau de 20 à 60 cm de haut,
la tige est légèrement ailée et les rameaux

NOM VERNACULAIRE

Adhara

NOM FRANÇAIS

Myrtille

NOM ANGLAIS

Bilberry

NOM LATIN

Vaccinum myrtillus

 

FAMILLE

Ericacées

CONSTITUANTS

Tanins - Flavonoïdes - Anthocyanosides

PARTIES UTILISEES

Fruits mûrs séchés ou frais- les feuilles

132

sont dressés. Les feuilles alternes et ovales sont finement dentées, richement nervées à la face intérieure, elles sont caduques. Les fleurs sont isolées ou groupées par 2 à l'aisselle des feuilles. Le fruit est une baie noir-bleuâtre, globuleuse de 5 mm de diamètre, déprimée au sommet et d'une saveur agréable (aigre-douce et astringente). Sa récolte est de Juin à Septembre.

B .PRINCIPES ACTIFS MAJEURS :

Les feuilles sont riches en fer, en manganèse, en acides organiques (benzoïques, malique, succinique...), en tanins catéchiques (5 à10%), en flavonoïdes (arabinoside de quercétol), en acides triterpéniques (acide ursolique, acide oléanolique), en arbutosides et en néomyrtiline (ester gallique). Les fruits sont composés d'acides organiques (malique, citrique, quinine...),

133

des tanins galliques, de la myrtilline, d'anthocyanosides (mélange de glucosides du delphinidol, du cyanidol, du malvidol et du pétunidol), des vitamines A et C et des pectines.

C .PROPRIETES :

Les feuilles sont astringentes, anti-diarrhéiques, antifongiques et hypoglycémiantes.

Les fruits sont anti-diarrhéiques (tanins +pectines), frais, ils sont laxatifs et antibactériens. Les anthocyanosides renforcent la résistance capillaire, améliorent la mini circulation, augmentent la résistance myocardique, favorisent la régénération du pourpre rétinien, sans oublier qu'ils sont anti-inflammatoires.

D .USAGE TRADITIONNEL ET COURANT :

La myrtille est utilisée essentiellement et par la majorité pour ses vertus anti-diarrhéiques. Utilisé depuis longtemps comme laxatif doux, le fruit de la myrtille est un agent antibactérien modéré dont le goût agréable est apprécié par les enfants souffrant des diarrhées et de l'indigestion. Ces fruits sont capables de stimuler la circulation des capillaires et de soigner les varices, les hémorroïdes et toutes les maladies où l'irrigation des yeux est déficiente, comme le diabète et l'hypertension. Ils protègent les tissus endommagés et favorisent leurs guérison.

Les feuilles ont un effet antiseptique prononcé vis-à-vis de la vessie et des voies urinaires.

E .TOXICITE :

L'usage abusif des feuilles provoque une intoxication (par l'hydroquinone), une cachexie, et des risques de confusion. En raison de son contenu considérable en hydroquinone, la myrtille devrait être prescrite sous forme de traitements discontinus.

Les baies de myrtilles en trop grandes quantités peuvent provoquer la migraine et la vertige. En cas de gastrite ou d'ulcère gastroduodénale, les tannins pourraient conduire à un inconfort digestif accru.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net