WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

E. TOXICITE :

La thuyone est la substance toxique dans l'absinthe car elle est épileptisante; c'est une
cétone mono terpénique. Elle possède deux formes stéréo-isomériques l'alpha et la béta
thuyone. L'isomère alpha thuyone est le plus toxique. Elle est particulièrement convulsivante

15

et provoque des hallucinations et des sensations de désinhibitions. Ces deux isomères sont toutes présentes dans l'absinthe mais aussi dans l'armoise.

Cependant il convient d'être prudent car l'absinthe en contenant de la thuyone, elle affecte le système nerveux à doses non contrôlées.

La plante elle-même n'est pas toxique, du moins à dose modérée et son amertume intense, due à l'absinthine, tend à en prévenir l'abus ; cette amertume la rend nauséeuse à trop fortes doses.

Il est arrivé qu'ils l'utilisent à haute dose pour provoquer l'avortement. Cet emploi est dangereux.

Son huile essentielle, également en usage externe, agit comme anesthésique local, mais elle irrite les muqueuses.

Contre-indications :

L'absinthe ne doit pas être consommée par les gens ayant l'estomac irrité, ni par ceux ayant un tempérament nerveux.

L'absinthe est incompatible avec les sels, le fer, le plomb et le zinc en raison de la présence du tanin.

ALATERNE

NOM VERNACULAIRE

Oud el khir

NOM FRANÇAIS

Nerprun alaterne

NOM ANGLAIS

Evergreen buckthom

NOM LATIN

Rhamnus alaternus

 

FAMILLE

Rhamnacées

CONSTITUANTS

Dérivés

anthracéniques-

Tanins- Flavonoïdes

PARTIES UTILISEES

Les feuilles

16

A .CARACTERES BOTANIQUES :

C'est un arbuste glabre pouvant atteindre 1 à 5 m de hauteur. Les feuilles sont persistantes, coriaces, alternes, ovales, lancéolées et lâchement dentées ou entières. Les fleurs unisexuées, jaunâtres forment des petites grappes réfléchies pour les fleurs mâles et dressées pour les fleurs femelles. Le fruit est une baie d'abord rouge puis noire.

B .PRINCIPES ACTIFS MAJEURS :

Les drupes, les feuilles et l'écorce sont riches en dérivés anthracéniques et en flavonoïdes.

C .PROPRIETES :

Purgatives, astringentes, laxatives...

D .USAGE TRADITONNEL ET COURANT :

La décoction des parties aériennes de cette plante semble être efficace pour le traitement de l'ictère.

17

E.TOXICITE :

Les parties toxiques de la plante sont : Les fruits murs et l'écorce.

Cette plante contient des glycosides qui se transforment par hydrolyse en anthraquinones telles que l'émodine (une tri-hydroxyméthyl-anthraquinone). Ces substances ont un effet purgatif.

L'ingestion des fruits provoque des vomissements, des spasmes, des mydriases et des convulsions.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net