WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

ORTIE

NOM VERNACULAIRE

Hourika

NOM FRANÇAIS

Ortie dioïque

NOM ANGLAIS

Slender nettle

NOM LATIN

Urtica dioïca

 

FAMILLE

Urticacées

CONSTITUANTS

Histamine- Lignanes- Sérotonine

PARTIES UTILISEES

Toute la plante

141

A .CARACTERES BOTANIQUES :

La grande ortie (Urtica dioïca L.) est vivace. Elle peut atteindre 1 mètre de hauteur et porte de grandes feuilles ovales dentées, de couleur vert sombre. C'est une plante dioïque : les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Les feuilles sont opposées par deux, les fleurs petites en grappes ou en boulettes de couleur verdâtre qui ont 4 sépales et pas de pétales (apétales). Elles donnent naissance à un fruit: l'akène. On observe la présence de nombreux poils urticants.

B .PRINCIPES ACTIFS MAJEURS :

La feuille d'ortie constitue un véritable concentré de protéines, de vitamines et de sels minéraux. L'ortie possède huit acides aminés essentiels. La plante contient une substance

142

histaminique qui favorise la dilatation des capillaires avec augmentation de la perméabilitélocale, (piqûre d'ortie) elle contracte les bronches et l'intestin et augmente les secrétions

gastriques, salivaires et médullosurrénales. En plus, l'ortie est composée de potassium, de la silice, un tanin et des vitamines A et C.

Outre la chlorophylle, les feuilles fraîches contiennent de l'acétylcholine, de l'histamine, de la sérotonine, du tanin, de la sécrétine (stimulant des glandes digestives de l'estomac, de l'intestin, du pancréas et de la vésicule biliaire), de l'acide acétique et de l'acide formique. La racine d'ortie contient des lectines, des phytostérols, des lignanes, des composés phénoliques (acides phénols, scopolétol) et des sels minéraux.

C .PROPRIETES :

Antianémiques, antidiabétiques, astringentes, dépuratives, diurétiques, galactagogues, hémostatiques, révulsives, diététiques, hépato-protectrices, antihémorragiques (sa richesse en vitamine K), antianémiques, antiscorbutiques...

D .USAGE TRADITIONNEL ET COURANT :

Elle est conseillée en cas de chute de cheveux et d'ongles cassants grâce à la vitamine B5, au fer et à la silice qu'elle contient. Les propriétés anti-inflammatoires du zinc sont utilisées dans le traitement de l'acné. L'ortie freine la sécrétion du sébum, elle est adaptée aux peaux grasses et aux cheveux gras.

L'ortie a une action antirhumatismale et reminéralisante qui sera utile en cas d'arthrose. L'ortie est diurétique, elle favorise le drainage (rétention d'eau, cellulite). Elle favorise l'élimination de l'acide urique et renforcera donc un traitement contre la goutte. Les racines d'ortie sont indiquées dans les troubles de la miction accompagnant l'adénome de la prostate. Les stérols qu'elles contiennent agissent contre l'hypertrophie de la prostate. Les feuilles d'ortie peuvent être consommées en salade, en soupe, en purée, en légumes

143

comme des épinards. Elles peuvent être utilisées en infusion ou en décoction. Les plantes fraîches hachées sont appliquées en cataplasme contre les douleurs rhumatismales, en les laissant reposer 30min.

On lui prête également des vertus anti-infectieuses: pour les problèmes de bouche (aphtes, gingivite) et les infections de la gorge (angines). Les bains de bouche et les gargarismes à base d'infusion d'ortie peuvent donner de bons résultats.

En usage externe, appliquée en lotion, elle est un allié de choix contre l'acné et l'eczéma. L'ortie est une plante galactogène et elle stimule à ce titre la production de lait chez la femme allaitante.

E .TOXICITE :

Les poils urticants qui couvrent la tige, les feuilles et les fleurs produisent une sensation douloureuse de piqûre. Chaque poil est formé d'une longue tige qui devient plus étroite vers son extrémité et dont la pointe porte un petit renflement.

Tout le poil contient de la silice sauf la partie située juste au-dessous de la pointe, de sorte que celle-ci se casse facilement. Il reste une fine tige creuse qui traverse la peau et permet l'injection des sécrétions.

Les poils urticants de l'ortie dioïque contiennent de l'acétylcholine, de l'histamine et de la 5- hydroxy-tryptamine et aussi de l'acide formique qui irrite tant la peau.

L'acétylcholine qui est présente naturellement chez les mammifères intervient dans la transmission de l'influx nerveux alors que l'histamine produit une enflure. Les produits chimiques toxiques sont le 5-hydroxytryptamine, l'acétylcholine et l'histamine. Les signes majeurs d'intoxication sont les érythèmes.

144

Les contre-indications:

L'ortie ne doit pas être consommée en cas d'oedème par rétention due à une insuffisance cardiaque ou rénale.

Tout comme le millepertuis, l'ortie est incompatible avec un certain nombre de traitements médicamenteux, dont elle entrave ou au contraire accentue l'action. En particulier les diurétiques, les anti-inflammatoires, les anticoagulants, les sédatifs, de même que la digitaline et les traitements contre l'hypertension.

Pour ce qui concerne le diabète, si la tradition considérait l'ortie comme l'un de ses remèdes, les études cliniques sont divergentes. Il est donc difficile de se faire une opinion.

Enfin, la grossesse est un sujet de polémique: Si la tradition considère l'ortie comme un bon complément alimentaire de la femme enceinte, la médecine moderne déconseille l'usage de l'ortie pendant la grossesse. En fait, il semble bien que c'est l'ortie fraîche qui pose un problème, dans ce cas quelques cas d'avortement ont été observés chez la lapine.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net