WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SAUGE

NOM VERNACULAIRE

Soja

NOM FRANÇAIS

Sauge officinale

NOM ANGLAIS

Salvia - Sage

NOM LATIN

Salvia officinalis

 

FAMILLE

Lamiacées

CONSTITUANTS

HE (Cineol, Thuyone, Camphre)- Tanins- Principes amers

PARTIES UTILISEES

Feuilles sèches- HE

156

A .CARACTERES BOTANIQUES :

La sauge est un sous-arbrisseau buissonnant de 30 à 70 cm de haut, à racine pivotante et à tiges quadrangulaires dressées velues (ligneuses à la base et herbacées à leur extrémité). Les feuilles persistantes pétiolées, grandes et lancéolées, de couleur vert, sont épaisses, très finement crénelées et recouvertes de poils blanc laineux. Les fleurs, de couleur bleue violace, sont groupées en épis lâches et comportent un calice bilabié avec une longue corolle à deux lèvres dont l'inférieure est trilobée. La sauge dégage une forte odeur balsamique. Elle pousse spontanément sur des terrains arides au sol sec et rocailleux des régions ensoleillées.

B .PRINCIPES ACTIFS MAJEURS :

La feuille de sauge contient essentiellement de nombreux poly-phénols : 1) flavonoïdes et
acides-phénols (acide caféique, acide chlorogénique, acide rosmarinique, etc.) à l'origine de

157

ses actions antispasmodiques et cholérétiques, 2) un acide di-terpénique (la salvine) qui lui donne ses vertus bactéricides, 3) un principe amer (la picrosalvine), 4) une huile essentielle d'odeur camphrée contenant une cétone terpénique (la thuyone) à l'origine de ses propriétés antisudorales et emménagogues, ainsi qu'un tanin de nature catéchique responsable de son action astringente.

C .PROPRIETES :

La feuille de sauge possède surtout des propriétés : Tonifiantes, apéritives, stomachiques, cholérétiques, antispasmodiques (notamment digestives), emménagogues (c'est l'oestrogène végétal par excellence), anti-galactagogues, anti-diaphorétiques, astringentes, antiseptiques et cicatrisantes (par voie externe).

D .USAGE TRADITIONNEL ET COURANT :

« Salvare » du (latin) : guérir. La sauge est utilisée depuis l'antiquité, c'est une des plantes vedettes en phytothérapie. La tisane de sauge est efficace pour faciliter la digestion, relever les forces de l'estomac et de l'intestin, calme les vomissements spasmodiques. Elle active les fonctions circulatoires et cutanées. Elle est employée avantageusement contre la diarrhée, les ballonnements et la transpiration nocturne.

La sauge se montre également fortifiante, réparatrice des troubles circulatoires. Les feuilles fraîches ou séchées en friction préservent les dents de la carie. En bain de bouche et gargarisme, elle fait disparaître les aphtes, les engorgements ulcéreux et scorbutiques des gencives. Les feuilles sont utilisées couramment en guise de thé.

E .TOXICITE :

Les feuilles fraîches de la sauge et son huile essentielle contiennent une substance épileptisante, abortive et neurotoxique, la cétone ; le thuyone même à faible dose. Pour cette raison elle est contre-indiquée chez les épileptiques.

158

Le thuyone contenant dans l'huile essentielle paralyse les terminaisons nerveuses des glandes sudoripares, c'est à dire qu'elle bloque la sueur.

La même substance toxique contenue dans l'absinthe, au début du siècle était réputée rendre fou. C'est pourquoi il est préférable d'utiliser des feuilles séchées qui n'ont plus de substance toxique active et de ne pas prendre de sauge en cure prolongée.

La sauge est déconseillée aux femmes enceintes et qui allaitent vue son action antigalactagogue et qui participe au tarissement et aussi bien à l'avortement.

La prise orale de l'huile essentielle de cette plante est totalement interdite chez les hypertendus, chez les enfants et chez la femme enceinte et en cas de cancer de sein car elle contient des principes actifs neurotoxiques (les cétones).

Évitez de prendre des doses thérapeutiques et demandez conseil médical si vous prenez des médicaments pour des problèmes cardiaques.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net