WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation des étangs d'inondation de la plaine des Mbô et analyse des facteurs influençant leur production piscicole

( Télécharger le fichier original )
par Mbouombouo Daniel Mfossa
Université de Dschang, FASA - Diplôme d'Ingénieur des Eaux, Forêt et Chasses 2007
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 3 METHODOLOGIE

3.1. Présentation de la zone d'étude

Cette étude s'est déroulée entre février et juillet de l'année 2006 dans l'arrondissement de Santchou, département de la Ménoua, province de l'Ouest-Cameroun. Avec une altitude d'environ 700m, l'arrondissement de Santchou appartient au plateau méridional camerounais et fait partie de la plaine des Mbô.

3.1.1 Coordonnées géographiques

Situé entre le 5°10' et 5°20' de l'altitude nord et le 10°20' et 10°21' de longitude Est, l'arrondissement de Santchou a une superficie de 316,2 km2; soit 75,91% de la superficie du département de la Ménoua. Il est limitrophe:

~ au nord à l'arrondissement de Dschang

~. au sud à l'arrondissement de Melong

~. à l'ouest à l'arrondissement de Bandja

~. et à l'est à l'arrondissement de Nguti (figure 5).

Cet arrondissement compte 28 villages parmi lesquels seulement 4 auraient des habitudes halieutiques ancestrales (Essomba et al, 2005) à savoir: Fongwang, Mbôngo, NdenEfoungoud, Ngang (figure 6).

Figure 5: Localisation de l'arrondissement de Santchou.

Source : Centre de recherche sur les hautes terres. Université-Dschang FLSH Decembre2004

Figure 6: Carte de l'arrondissement de Santchou

Source: Délégation d'Agriculture de l'arrondissement de Santchou. (2005)

3.1.2 Climat

D'après Chevalier (1993) l'arrondissement de Santchou a un climat chaud et humide du type camerounéen, avec un régime des pluies pseudo-tropical (les précipitations de mousson masquent la petite saison sèche). La température moyenne annuelle est de 23°C avec un indice pluviométrique de 1662,7 mm des pluies/an pour 156 jours de pluie en 2005 (MINADER, 2006). Selon la théorie de Gaussen (Précipitation mensuelle en mm inférieure au double de la température mensuelle en °C), on relève 2 mois secs : janvier et février.

3.1.3 Hydrographie et régime hydrologique

Enfouis aux confins de l'épine dorsale de l'Adamaoua, l'arrondissement de Santchou est arrosé par trois principaux cours d'eau à savoir: Black Water, Ménoua et Nkam (Chevalier, 1993). Ces cours d'eaux, recueillant les eaux des sources, des rivières et les eaux de ruissellement venant des hautes terres, débordent en saison des pluies et inondent les zones environnantes. Le nombre de crue (la montée d'eau dans les cours d'eau) varie d'une année à l'autre en fonction de l'intensité et de la fréquence des pluies.

3.1.4 Sol

Pour Chevalier (1993), on distingue trois types de sol à Santchou à savoir:

~. Les sols ferralitiques dans la zone de haute altitude. Ils sont plus ou moins rouges avec une texture limoneuse, argileuse ou sablo argileuse.

~ Les sols humifères dans les zones de moyenne altitude qu'on trouve sous le couvert forestier. Ils sont bien fertiles et indiqués pour la culture des caféiers, des cacaoyers, des palmiers à huile et des vivriers.

~ Les sols hydromorphes qui sont gorgés d'eau et situés sur les bas fonds inondables. Ils sont formés surtout de gley et sont indiqués pour les cultures maraîchères et la construction des étangs sur nappe.

précédent sommaire suivant