WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse comparée de la méthode ABC et celle des coà»ts complets dite des sections homogènes pour la détermination et la gestion des coà»ts dans une entreprise industrielle. Cas de la SODECO (Société de Déparchage et de Conditionnement )

( Télécharger le fichier original )
par Yvette BWIZIGIRO Gilbert NTAHOKAJA
Université du Burundi - Licence en économie 2009
  

précédent sommaire suivant

I.2.3. La méthode des coûts variables ou directs costing

Il s'agit d'une méthode qui fait la distinction fondamentale entre les charges variables et les charges fixes pris généralement au niveau des charges variables entre charges directes et charges indirectes.

La méthode de coûts variables est synonyme de méthode de direct costing (et pas nécessaire de méthode du coût direct).

Cette méthode consiste à ne retenir dans le coût des produits que les charges variables, c'est-à-dire celles qui sont liées aux opérations de production et commercialisation des produits.

Comme nous l'avons déjà signalé au début de ce point, la méthode des coûts variables repose essentiellement sur la distinction des charges sur base de leur variabilité en fonction du niveau d'activité.

Ainsi, on distingue deux catégories de charges :

* Les charges opérationnelles (appelées aussi charges variables) sont les charges qui sont liées au fonctionnement de l'entreprise par exemple aux opérations de fabrication ou de vente. L'évolution de ces charges dépend étroitement de degré d'utilisation, de l'intensité et du rendement dans l'emploi des capacités et moyens disponibles. Ces charges sont, le plus généralement, variables avec le volume d'activité sans que cette variation lui soit nécessairement proportionnelle.

* Les charges de structure (appelées aussi charges fixes). Ce sont « des dépenses qui sont indépendantes du volume d'activité réalisé, tout au moins pour une certaine zone d'activité. Elles sont appelées ainsi par le fait que leur montant ne varie sensiblement qu'à la suite de l'adaptation de l'entreprise à de niveaux impératifs internes sur le plan de l'équipement ou de l'organisation (6(*)).

Le tableau suivant présente quelques exemples :

Tableau 2:Exemple des charges fixes et charges variables

Charges variables

Charges fixes

- Consommation de matières premières et consommables

- Une part de la main d'oeuvre (heures supplémentaires)

- Amortissement des immobilisations

- Une part croissante de la main d'oeuvre (mensualité)

a) Utilité de la méthode des coûts variables

· La méthode est simple à mettre en oeuvre une fois que l'entreprise s'est donné les moyens de distinguer les charges variables des charges fixes. Elle évite la répartition des charges fixes.

· Elle s'applique particulièrement aux entreprises commerciales qui supportent une part faible de charges fixes.

· Elle favorise des décisions de gestion par le classement des produits en fonction de leur contribution à l'absorption des charges fixes.

· Elle prépare la prévision budgétaire par la connaissance des coûts variables unitaires et des charges fixes totales.

b) Les limites de la méthode

· La rentabilité de l'entreprise n'est constatée qu'en fin de période, après le calcul de la marge sur coût variable totale.

· La « mise à l'écart » des charges fixes peut inciter les commerciaux à négocier des prix qui se rapprochent de la marge sur coût variable et compromettre la rentabilité de l'entreprise.

· Comme pour tout coût partiel, le coût variable sous-évalue les stocks, ce qui n'est pas conforme aux prescriptions du plan comptable général.

· Dans certaines activités industrielles on assiste à un développement tel, des charges fixes indirectes dans les structures des coûts que la méthode de coût variable n'est plus, pour ces activités pertinentes.

* 6 G. Depallens op cit, P9

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.