WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les logiciels libres, une économie coopérative

( Télécharger le fichier original )
par Jason BOMHALS
Haute Ecole de la Province de Namur - Bachelier Assistant de direction - langues 2014
  

précédent sommaire suivant

1.2.2 Le logiciel Open Source

Le terme de logiciel Open Source (OSS) caractérise plus ou moins le même type de logiciels avec quelques différences minimes. Ainsi, certaines licences jugées trop restrictives par les logiciels libres sont reconnues par les logiciels Open Source. Par exemple, la Nets-cape* Public License est une licence libre, reconnue par la FSF, mais non Open Source. L'exemple opposé est l'Apple Public Source License version 1 qui, bien qu'étant approuvée par l'Open Source Initiative* comme étant Open Source, était rejetée par la FSF. Ces cas étant particuliers, les deux termes sont souvent équivalents et l'utilisation d'un terme par rapport à l'autre est généralement une question de choix personnel. Globalement, la définition d'un logiciel libre se concentre plus sur l'aspect philosophique, considérant qu'un logiciel libre est meilleur qu'un logiciel propriétaire justement parce qu'il respecte les libertés de l'utilisateur, tandis que la définition d'un logiciel Open Source se concentre sur l'aspect technique en jugeant qu'un logiciel est meilleur si tout le monde peut améliorer son code source. La définition complète d'un logiciel Open Source peut être trouvée en anglais, dans sa version 1.9, sur le site Internet de l'OSI5 et une traduction peut être trouvée sur le site de Linux* France 6. En voici une synthèse en français:

1. redistribution gratuite: tout le monde peut vendre ou distribuer gratuitement le logiciel, et ce sans devoir verser un quelconque montant pour cette distribution;

2. code source: le logiciel doit inclure le code source ou bien le code source doit être facilement téléchargeable. Cette condition permet à tout le monde d'étudier et d'améliorer le logiciel;

3. travaux dérivés: la licence doit autoriser les modifications au code source ou son utilisation dans le cadre d'autres logiciels. De plus, ces travaux dérivés doivent pouvoir être distribués sous la même licence;

4. intégrité du code source de l'auteur: la licence peut obliger un logiciel dérivé à porter un nom ou un numéro de version différent du logiciel d'origine;

4. GNU, Qu'est-ce que le logiciel libre?, 2013, http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html, consulté le 5 octobre 2013

5. Open Source Initiative, The Open Source Definition, s.d., http://opensource.org/docs/osd, consulté le 5 octobre 2013

6. Perens, Bruce, La définition de l'Open Source, 1999, http://www.linux-france.org/article/t hese/the_osd/fr-the_open_source_definition_monoblock.html, consulté le 5 octobre 2013

17

5. pas de discrimination envers des personnes ou des groupes: le logiciel ne peut pas être réservé à certaines personnes ou certains groupes de personnes;

6. pas de discrimination de domaine d'application: le logiciel ne doit pas être exclusivement réservé à un certain domaine d'activité;

7. distribution de la licence: la licence est applicable pour toutes les personnes auxquelles le logiciel a été distribué sans aucune condition supplémentaire;

8. la licence ne doit pas être spécifique à un produit: si le programme fait partie d'une distribution de logiciels, la licence s'applique également à ce programme s'il est distribué en dehors de cette distribution;

9. la licence ne doit pas restreindre l'usage d'autres logiciels: la licence ne peut pas forcer l'utilisation de certains logiciels ou certains types de logiciels;

10. la licence doit être neutre technologiquement: le logiciel ne peut normalement pas imposer l'utilisation d'une technologie précise pour être acquis ou pour fonctionner.

Je tiens à préciser que, si l'Open Source fait beaucoup parler de lui en informatique, c'est un modèle bien plus vaste qui constitue un extraordinaire vecteur pour l'enrichisse-ment des connaissances grâce à une approche collaborative et mutualiste. Ainsi, le système juridique est un excellent exemple de l'efficacité de l'Open Source. De fait, la jurisprudence est composée d'interventions individuelles mises à la disposition de tout le monde pour épauler les lois, plutôt que de recommencer à débattre d'un cas déjà étudié auparavant.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !