WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact de l'état du lieu théàątral sur la pratique et la consommation du théàątre au Cameroun: le cas de Yaoundé


par Cyril Juvenil ASSOMO
Université de Yaoundé 1  - Master 2014
  

précédent sommaire suivant

II. Objectifs de recherche

Loin d'être un simple panorama de quelques faits relatifs au lieu théâtral au Cameroun, ce sujet se donne plusieurs objectifs de recherche dont les plus importants et les plus ostensibles sont les suivants :

Principalement, cette recherche se veut de démontrer que le lieu théâtral, et ses différents problèmes, sont l'une des causes prééminentes de la traversée du désert que connaît depuis quelques années l'activité théâtrale au Cameroun. Autrement dit, il s'agit de trouver des implications de plusieurs ordres liant le lieu théâtral à l'assertion qui vient d'être émise notamment sur les plans de la production et de la consommation du théâtre. De là, cet objectif laisse transparaître deux autres objectifs qui l'étayent.

Le second objectif est de trouver si les problèmes du lieu théâtral, c'est-à-dire l'absence de salles conventionnelles et les tares multiples de « celles qui existent », n'ont pas un impact esthétique sur les productions scéniques réalisées au sein du territoire. Autrement dit, nous essaierons de trouver si le « minimalisme » observé dans les mises en scène de plusieurs spectacles produits ici, n'est pas simplement la conséquence d'un conditionnement psychologique des auteurs.

Un autre objectif vise également à démontrer par une approche théorique pragmatique, les motivations de ce que l'on est en droit de nommer « les nouvelles écritures », tant sur le plan dramaturgique que scénique. Ce mémoire tentera donc de prouver, mais en filigrane, que cette propension vers des écritures inédites, naît au départ d'un conditionnement, qui subit par la suite une sorte d'idéologisation et une légitimation du fait de l'adaptation au milieu des praticiens.

Ensuite, le but est également celui de savoir si le lieu théâtral n'influence pas négativement la consommation du théâtre au Cameroun ; ceci en partant de l'absence du public dans les salles lors des spectacles, jusqu'aux conditions de réception desdits spectacles.

Enfin, il s'agit de démontrer à partir des résultats de l'objectif précédent, que, dans un monde où le théâtre fait face à une baisse des subventions, et surtout à une concurrence accrue de la part des autres loisirs, l'art de la représentation, s'il se veut plus attractif et par conséquent « rentable », ne doit pas rester en marge du marketing ; et que cette action marketing d'un type particulier pour être efficience doit d'être régentée au niveau de la salle de théâtre.

précédent sommaire suivant