WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des dégàąts causés par l'exploitation forestières sur les tiges d'Avevir: cas de l'ufa 10 060 de la SCTB, est Cameroun


par Lionel Constantin FOSSO
Université de Dschang, FASA - Ingénieur des Eaux, Forêts et Chasses/Master II Professionel 0000
  

précédent sommaire suivant

3.4.2.3. Inventaire post exploitation

a)- Sur les routes principales et secondaires

Après le tracé des routes, nous y sommes retournés pour enregistrer les dégâts. Cette fois les dégâts ont été enregistrés sur une largeur de 28 m représentant l'emprise moyenne des routes principale et 26 m pour les routes secondaires. Tous les dommages ont été enregistrés en fonction des différents types de dégâts causés sur les essences. Sur les fiches ont été notés les noms, diamètres, hauteurs, types et classes de dégâts pour chaque essence (voir annexes 1 et 2). De cette façon, toutes les tiges détruites ou endommagées de diamètre supérieur ou égal à 10 cm ont été enregistrées. L'équipe de diagnostique post exploitation était la même que celle des inventaires pré-exploitation, et nous avons évolué de manière groupée.

b)- Sur les parcs à bois

Une fois les routes tracées et avec l'aide du chef d'équipe, nous avons repéré les différents endroits devant abriter les parcs. Sur chacun de ces endroits, il a été installé une placette carré de 30 m x 30 m à l'intérieur de laquelle, un inventaire en plein a été réalisé sur toutes les essences de diamètre supérieur ou égal à 10 cm au DHP et enregistrées dans la fiche de collecte des données pré-exploitation (voir annexe 1). Tous les parcs contenus dans les parcelles choisies ont été inventoriés. Après la création des parcs, nous y sommes revenus pour enregistrer toutes les tiges perdues ou abimées. De cette façon, les dégâts causés par l'installation des parcs à bois sur le peuplement résiduel ont été estimés.

c)- Sur les places d'abattage

A l'aide de la carte de sortie pieds et des pistes de débardage, tous les pieds à abattre dans les différentes parcelles ont été recensés. Nous y sommes retournés après leur abattage pour relever les tiges détruites par l'impact de l'abattage. Toutes les tiges abimées et détruites autour de l'arbre abattu ont été enregistrées selon les différents types de dégât dans la fiche abattage (voir annexe 1).

d)- Sur les pistes de débardage

Après l'ouverture des pistes de débardage, nous y sommes retournés pour suivre le tracé. Toutes les tiges de diamètre supérieur ou égal à 10 cm au DHP ont été comptées le long de toutes les pistes de débardage et enregistrées dans la fiche débardage (voir annexe 1). De même, les longueurs des pistes ont été mesurées afin de faire sortir la surface perturbée par cette opération. Ainsi les dégâts causés par le débardage ont été évalués et notés comme dans les cas précédents.

précédent sommaire suivant