WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mécanisme interne de gouvernance:effets et interactions sur la performance financière des entreprises au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Wulli Faustin Djoufouet
Dschang - Master 2 0000
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.3.2 Propriété managériale, conseil d'administration et performance

Selon la théorie de l'agence, en ayant une participation élevée dans le capital d'une entreprise, les dirigeants ont tendance à aligner leurs intérêts avec ceux des actionnaires (Leland et Pyle, 1977). C'est l'hypothèse de la « convergence des intérêts » soutenue par Jensen et Meckling (1976). En fait, toute tentative par les dirigeants d'une mauvaise gestion des ressources de l'entreprise risque de nuire à la performance de l'entreprise et mettre en conséquence en péril la portion de leur richesse fortement liée à la valeur de l'entreprise. Ainsi, la concentration de la propriété entre les mains des dirigeants, va rendre ces derniers plus soucieux des conséquences de leurs actions sur leur richesse et va les conduire à privilégier des stratégies qui permettent d'accroître la performance de l'entreprise à long terme. Les problèmes de conflits d'intérêts entre actionnaires et dirigeants reliés à l'horizon temporel et à l'aversion au risque s'en trouvent ainsi atténués.

Berle et Means (1932) affirment qu'une propriété managériale faible et une dispersion élevée des actionnaires conduisent les dirigeants à employer les actifs de l'entreprise pour leur propre intérêt. Jensen et Meckling (1976) affirment que les coûts d'écart, par rapport à l'objectif de la valeur maximale de l'entreprise, baissent si la propriété du dirigeant augmente. Suite au travail de Jensen et Meckling (1976), la relation entre la performance et la structure de propriété a suscité énormément d'intérêt aussi bien dans les travaux théoriques qu'empiriques. Dans ce cadre, Demsetz et Lehn (1985) ne trouvent aucune relation entre la performance et la structure de propriété. Morck, Shleifer et Vishny (1988) affirment que la relation entre la performance et la propriété managériale est non linéaire.

Sur le plan empirique, les résultats des études examinant la relation entre la propriété managériale et la performance de l'entreprise sont très divergents. C'est ainsi que Demsetz et Lehn (1985), Holderness et Sheehan (1988) rejettent l'existence de toute relation entre la structure de propriété et la performance de l'entreprise. Alors que

 
 

36

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

Morck et al (1988), Hermalin et Weisbach (1991) trouvent une relation non linéaire entre la performance de l'entreprise mesurée par le Q de Tobin et la propriété des dirigeants. Morck et al., (1988) montrent que la valeur du Q de Tobin augmente si les dirigeants possèdent entre 0% et 5%, diminue si les dirigeants possèdent entre 5% et 25%, puis augmente si les dirigeants possèdent plus que 25%. De même, Hermalin et Weisbach (1991) trouvent qu'il existe une relation positive entre la valeur de l'entreprise et la propriété du dirigeant à un niveau compris entre 0% et 1%, puis négative entre 1% et 5%, positive entre 5% et 20% et finalement négative pour plus de 20%. Ces résultats attestant l'existence d'une relation non linéaire entre la propriété managériale et la performance de l'entreprise prouvent bien la coexistence des deux thèses contradictoires à savoir la thèse de « la convergence des intérêts » et celle de « l'enracinement managérial ».

Pour ce qui est de l'interaction, Daouda Ellili (2007) dans ces travaux montre qu'il existe des interactions intéressantes entre la propriété managériale et les caractéristiques du conseil d'administration. En fait dans ses travaux, la propriété managériale apparaît substituable à la séparation des fonctions et à la proportion des administrateurs dans le conseil. Par contre, la propriété managériale est complémentaire à la taille du conseil d'administration puisque une propriété managériale élevée est associée à une petite taille du conseil d'administration. De même, il montre que la proportion des administrateurs externes est substituable à la propriété managériale et aux autres caractéristiques du conseil. De ce fait, Jensen (1993) affirme que le rôle disciplinaire du conseil d'administration devient beaucoup important dans les sociétés dont le capital est dominé par la famille. Face aux différents rôles du conseil d'administration et au souci de détection d'une éventuelle synergie entre ces mécanismes, les hypothèses suivantes peuvent être formulées :

H2 : L'interaction entre les caractéristiques du conseil d'administration et la propriété managériale a une influence significative sur la performance des entreprises.

H2a : l'interaction entre la taille du conseil d'administration et la propriété managériale a une influence significative sur la performance financière des entreprises.

H2b : l'interaction entre la dualité du conseil d'administration et la propriété managériale a une influence significative sur la performance financière des entreprises.

 
 

37

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

H2c: l'interaction entre la taille du conseil d'administration et la propriété managériale a une influence significative sur la performance financière des entreprises.

Dans ce chapitre, il a était question de présenter la littérature concernant la relation entre les mécanismes de gouvernance et la performance financière. Avant, nous avons présenté les différentes théories fondatrices de la gouvernance considérées comme contractuelles. Après nous les avons complétées en prenant en compte la valeur partenariale et les théories cognitives. La revue de la littérature nous a permis de s'apercevoir que, même si des divergences existent en ce qui concerne la nature de leur impact, les mécanismes de gouvernance ont une influence sur la performance de l'entreprise et des interactions existent entre mécanismes internes entre eux. Maintenant, il est crucial de voir la méthodologie du travail. C'est ainsi que le chapitre suivant présentera la méthodologie de la recherche.

 
 

38

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net