WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mécanisme interne de gouvernance:effets et interactions sur la performance financière des entreprises au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Wulli Faustin Djoufouet
Dschang - Master 2 0000
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.3. Résultats D'analyse Explicative (Résultats des estimations économétriques)

Compte tenu des analyses des tableaux croisés ci-dessus et leurs divers tests de khi deux, on se rend compte que le test de l'indépendance du khi deux n'apporte pas la nature et l'intensité de l'association entre la variable dépendante et les variables indépendantes et aussi ne prend pas en compte les interactions entre les variables. C'est pour cette raison que nous avons décidé d'élargir nos résultats en ayant recours à une régression logistique plus valable et plus cohérente pour combler ces lacunes.

Nous avons développé dans le cas de notre étude trois modèles économétriques pour étudier le lien entre la performance financière et les mécanismes internes de gouvernance des entreprises au Cameroun. Le premier modèle économétrique met l'accent sur l'évaluation de l'effet des mécanismes internes de gouvernance (structure de propriété et du conseil d'administration) sur la performance financière de l'entreprise, tandis que le deuxième modèle traite de l'interaction entre les caractéristiques du conseil d'administration et la concentration de propriété et le troisième quant à lui traite de l'interaction entre les caractéristiques du

 
 

74

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

conseil d'administration et la propriété managériale. Nous allons présenter dans l'ordre les différents résultats de ces équations économétriques.

IV.3.1. Influence des mécanismes internes de gouvernance sur la performance financière

Pour une présentation claire et facilement compréhensible, nous avons jugé nécessaire de placer côte-à-côte le modèle 1 (la performance est mesurée par le chiffre d'affaires) et le modèle 2 (la performance est mesurée par la variation du résultat).

Le tableau ci-dessous présente la spécification et la robustesse des modèles économétriques ainsi que les estimations des paramètres de chaque modèle.

Tableau 19 : Estimation des paramètres (effet des mécanismes sur la performance)

 

Performance financière

 

Sens variation du résultat

 

E.S.

Wald

Sig.

fi

E.S.

Wald

Sig.

PART MAJORITAIRE

0,279

0,720

0,150

0,699

-0,269

0,768

0,122

0,727

PART MANAGERIALE

0,298

0,592

0,254

0,614

0,688

0,650

1,121

0,290

TAILLE

0,088

0,634

0,019

0,890

-0,301

0,651

0,214

0,644

ADMEXT

0,322

0,496

0,421

0,517

0,823

0,549

2,246

0,134

DUALITE

-1,433

0,790

3,293

0,070*

-1,736

0,808

4,613

0,032**

CONSTANTE

0,731

2,095

0,122

0,727

1,347

2,166

0,387

0,534

 

Modèle 1 (Sens variation du chiffre d'affaires)

Modèle 2 (Sens variation du résultat)

 

Valeur Khi-deux : 13,091

 

P= 0,023**

 

-2log-vraisemblance : 51,531

 

R-deux de Cox & Snell : 0,243

 

R-deux de Nagelkerke : 0,325

 

** : Significatif au seuil de 5% et * ; Significatif au seuil de 10%

A la lecture de ce tableau on peut remarquer que les deux modèles (modèle 1 lorsque la performance est mesurée par la variation du CA et modèle 2 lorsqu'elle est évaluée par la variation du résultat) révèlent des valeurs positives et non significatives, en ce

 
 

75

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

qui concerne les variables représentants les facteurs non spécifiés (constante). En ce qui concerne la statistique de Khi-deux attestant la spécification du modèle, elle est significative au seuil de10% pour le premier modèle et au seuil de 5% pour le deuxième modèle. A travers le R2 de Nagelkerke, on constate que les variables recensées pour caractériser les mécanismes internes de gouvernance expliquent respectivement à 27,5% et à 32,5% la performance si celle-ci est appréhendée respectivement par la variation du chiffre d'affaires et la variation du résultat.

En ce qui concerne les estimations des paramètres, Il en découle de ce tableau que, la dualité du conseil a une influence négative et significative sur la probabilité d'avoir une bonne performance financière quel que soit l'indicateur de mesure de cette performance. Ce lien est significatif au seuil de 10% si la performance est mesurée par la variation du chiffre d'affaires et au seuil de 5% si elle est mesurée par la variation du résultat. Ce résultat suggère que la probabilité d'avoir une bonne performance se détériore lorsque le dirigeant cumule les fonctions de direction et de présidence du conseil d'administration. Ceci corrobore les résultats de Jensen (1993) pour qui le cumul des fonctions permet aux dirigeants de défendre aisément les projets qu'ils préfèrent et qui sont en leurs faveurs, même si ceux-ci sont à l'encontre des intérêts des actionnaires.

Par ailleurs les autres variables telles que la part détenue par l'actionnaire majoritaire et la taille du conseil sont positive et non significative lorsque la performance est mesurée par le chiffre d'affaires et négative et non significative lorsque la performance est mesurée par la variation du résultat.

? Pour ce qui est de la taille du conseil d'administration, cette relation négative et insignifiante corrobore les travaux de Zimmermann et al. (2004) pour qui les résultats empiriques ne montrent aucune relation significative entre les deux variables et contredisent par conséquent ceux des recherches antérieures. De même, Yermack (1996) trouve une relation négative entre la taille du conseil d'administration et la performance des entreprises. Ce résultat s'explique dans le contexte camerounais par le fait que les administrateurs qu'on retrouve au sein des différents conseils d'administration sont pour la plupart les membres de la famille du dirigeant et par conséquent ne peuvent pas valablement exercer leur pouvoir de contrôleur. Les coûts d'agence s'augmenteraient donc avec la taille du Conseil d'administration.

 
 

76

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

· Pour ce qui est de la propriété majoritaire, le coefficient est positif et non signifiant lorsque la performance est mesurée par la variation du chiffre d'affaires, ceci montre que la présence des actionnaires majoritaires dans la structure de propriété de l'entreprise n'assure pas nécessairement une bonne performance de l'entreprise.

· Par ailleurs la présence d'administrateurs externes est positive et non significative, cela s'explique par le fait qu'au Cameroun les administrateurs externes ne sont pas indépendants et par conséquent ces derniers ne peuvent pas valablement jouer leurs rôles.

Après avoir analysé les effets des outils internes de gouvernance sur la

performance financière de l'entreprise, nous allons examiner les effets des interactions de ces mécanismes internes sur la performance de l'entreprise.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net