WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse criminologique sur les espaces verts dans la ville de Lubumbashi

( Télécharger le fichier original )
par Pierre Nguz Mbaz
Université de Lubumbashi - bachelier 2015
  

précédent sommaire suivant

Chapitre premier : Construction théorique de l'objet d'étude

Certes, un travail scientifique exige la précision sur l'objet à l'étude. La protection de l'environnement devient une préoccupation de toute l'humanité. À travers l'observation faite sur la réalité environnementale dans la ville de Lubumbashi, nous sommes arrivé à construire l'objet d'étude sur le phénomène observé.

Aujourd'hui, la criminologie a intégré la criminalité économique et environnementale en précisant des idées nouvelles allant de la biodiversité, de la question des pollutions à la définition des nouvelles façons d'envisager l'urbanisme en général. La ville de Lubumbashi qui est la deuxième grande ville de la RD Congo connait à chaque minute, un taux d'accroissement de la population, donc la présence des espaces verts est nécessaire dans à partir de leurs multiples rôles que nous allons démontrer dans le troisième chapitre.

Dans un premier temps, il sera question pour nous de présenter l'objet de recherche dans la première, suivie de l'état de l'art à la deuxième section et la troisième section est consacrée à la présentation de problématique. Enfin, la dernière section porte sur l'évolution de la question de départ.

Section 1 : Présentation de l'objet de recherche

1.1. Espace vert

La notion d'espace vert appartient au vocabulaire de la planification urbaine et paysagère comme à celle de l'urbanisme paysagé. Dans les agglomérations urbaines, l'espace vert désigne des terrains non encore bâtis, végétalisés ou arborés, boisés ou agricoles, (Kassay Ngur, 2008 :4). A cet effet, les espaces verts sont souvent perçus comme des réserves foncières et donc des terrains à développer quand l'opportunité se présente.

Ce sont des espaces plantés ou garnis des végétations. Mais, précisons que tout espace planté ou garni des végétations ne doit pas nécessairement être compté comme espace vert. Peut-être compté comme espace vert, un jardin ou un espace planté, comportant en majorité des végétaux permanents et notamment des arbres de haute tige. L'espace vert est un milieu de détente et de récréation, lieu de promenade et de découverte de la nature, c'est un équipement public/privé très prisé des citadins. Au-delà de leur rôle social, les parcs, les squares, les jardins privés sont des espaces gérés et entretenus qui composent le "grain de verdure" d'une ville. Certes, les espaces verts sont aussi des milieux remaniés dont l'environnement et les pratiques culturales modifient les équilibres naturels. Le concept d'espace public est aujourd'hui appliqué à des domaines très diversifiés.

précédent sommaire suivant