WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eléments méthodologiques d'exploration des risques dans les musées et les activités muséales

( Télécharger le fichier original )
par Achille Clotaire NGOMO ALGOT
Université de Technologie de Troyes - Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée 2014
  

précédent sommaire suivant

Les pouvoirs publics

Par leurs fonctions institutionnelles, ellesréglementent l'activité culturelles des musées, favorise le développement de la culture artistique dans la population ou à travers leurs fonctions régaliennes soutiennent la réalisation des infrastructures et des activités muséales.

Les organisations privées et publiques

Les activités muséales sont généralement soutenues par des organisations dans le but d'en favoriser l'essor à travers les études, comme l'ICOM au niveau international, ou ç travers les dons d'oeuvres ou des soutiens financiers. C'est le cas des fondations comme Sotheby's, la maison de artistes, la fondation culture et diversité, etc.

Les organismes de financement et de soutien

Quoiqu'à but non lucratifs par définitions, il est convenable que des musées entretiennent des relations avec l'environnement financier au regard de la dimension marchande de leurs oeuvres. Dans ce contexte l'accès aux sources de financement du système financier par les organisations muséales est envisageable surtout lorsque l'on considère le rôle du secteur privé dans le développement des activités muséales (fondations, entreprises) et lorsque l'on tient compte de l'environnement libéral où elles peuvent prendre place.

Les dimensions humaines et organisationnelles de l'environnement muséal représentent un aspect socio-économique que l'on ne saurait déterminer dans son exhaustivité, tout au moins dans le cadre de la présente étude. Le recours à la représentation d'une partie de cet environnement que nous venons de faire à une valeurs purement schématique pour des raison de compréhension des sources humaines, institutionnelles ou organisationnelles pouvant avoir un impact positif ou négatif dans le fonctionnement d'un musée. Mais les risques caractérisant l'activité muséale, en rapport avec son environnement externe sont aussi naturels dans leur éventualité du fait de la localisation d'un musée dans un contexte naturel donnée.

L'environnement naturel du musée

L'activité muséale est exercée dans un contexte naturel qui a des caractéristiques avancées que l'est la nature. Cette variété peut être géologique ou climatique et est source de risque ou d'opportunités fondamentales à la pérennité de la finalité de l'institution muséale. La dimension naturelle de l'environnement muséale, par sa fixité à la caractéristique de se présenter comme une contrainte pour le musée ou le site à valeur de musée. D'où la portée stratégique du choix de la localisation d'une activité muséale. Une autre dimension de l'environnement muséale à caractère de contrainte en expansion aujourd'hui à travers son impact en terme de bouleversement de la représentation d'un musée tant pour sa portée en terme de nouveaux modes de fréquentation que pour sa tentative de surpassement de la réalité physique du cadre muséal traditionnel, c'est la dimension technologique de l'environnement muséal.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.