WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion du résultat, les déterminants de la structure financière et le coàt de la dette: étude empirique sur les entreprises tunisiennes non financières cotées


par Mohamed Ali Saadellaoui
University of Carthage - Finance 2016
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Endettement bancaire : Avantages et inconvénients

Pour satisfaire leurs besoins de capitaux, les firmes peuvent recourir au marché financier et aux établissements de crédit pour contracter une dette. Ces deux types de financement ne sont pas perçus de la même façon par toutes les entreprises. Pour certaines d'entre elles, il est préférable à certain moment (ou pour un type de projet précis) de s'adresser au banque ; pour d'autres, il est mieux de se financer sur les marchés. L'entreprise se trouve obligée d'arbitrer entre ces deux modes de financement, Trablisi (2009)

En Tunisie, et suite à l'insuffisance de l'autofinancement, le recours à l'endettement par les firmes est très important, ce qui indique que la dette est la principale source de financement en Tunisie. D'autre part, ce financement est essentiellement fondé sur le système bancaire. Donc l'économie tunisienne est une économie d'endettement assuré essentiellement par le secteur bancaire, Hergli et Teulon (2013).

2-1-Les avantages du financement par crédit bancaire :

Plusieurs études ont essayé d'expliquer pourquoi les entreprises font largement recours à l'endettement bancaire malgré l'existence d'autres sources de financement tel que le financement auprès du marché financier à travers les obligations ou les billets de trésoreries. Dans ce contexte, E. Detragiache (1994) stipule que « les petites entreprises doivent exclusivement utiliser la dette privée parce que les coûts fixes de l'émission publique sont trop élevés »10(*). En fait, l'émission des placements de dette directement sur le marché est associée à des dépenses élevées d'enregistrement et souscription contrairement au crédit bancaire.11(*)

Les petites et moyennes entreprises (PME) souffrent toujours de l'insuffisance de l'autofinancement, elles cherchent alors à se financer auprès des banques, ces crédits sont généralement des crédits à court terme. Cependant, le financement direct sur le marché est plus avantageux pour les grandes entreprises, Vigneron(2008). Blackwell et Kidwell (1988) affirme que des besoins faible de financement et des problèmes d'agence encouragent le financement privé particulièrement pour les PME.

Selon contexte américain Blackwell et Winters (1997) montrent que les relations de financement bancaire s'avèrent très avantageuses pour les PME, en effet ces relations servent à réduire le coût du capital et à accroitre les chances d'accéder aux fonds. D'autre part, ces PME vont bénéficier de l'audit effectué par la banque et de la certification qu'elle lui attribuera suite à cet audit. Diamond et Douglas W (1991) Par ailleurs, les PME n'ont pas intérêt à multiplier le nombre de prêteurs pour ne pas subir des coûts de dettes importants. En fait, le coût de contrôle est multiplié par le nombre de préteurs. La relation de clientèle suivie est la bonne solution à ce problème de multiplication des prêteurs, cette relation va donc limiter les coûts de la dette.

* 10 Cité par Jean-Danial Guigou and Laurent Vilanova (1999), « Les vertus du financement bancaire :fondements et limites », revue finance, Control, stratégie, Vol 2, pp97-133.

* 11 Parmi les multiples coûts supportés par les émetteurs de titres de créances négociables, on citera les frais de notation, les obligations de publicité, la rémunération des intermédiaires participant à l'émétisions.

précédent sommaire suivant