WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Culture managériale et pérennisation des projets de développement au Cameroun: cas du nazareth agro pastoral training and production centre de menteh (bamenda)

( Télécharger le fichier original )
par Albert Legrand TODJOM MABOU
Université Catholique d'Afrique Centrale - Master Développement et Management des Projets en Afrique 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1. Origine du peuple Nkwen

Revoir numérotation e suggère :

I, A, 1 si neccessaire....ainsi de suite

Les populations riveraines du Nazareth Agro Pastoral Training and Production Centre sont en majorité du peuple NKWEN. Ce Les Nkwen sont des Tikar ayant migrés vers Ndop, puis vers Bafut et précisément dans une localité appelée Mbebele. Après Bafut, ces populations se sont ensuite déplacées pour s'installer dans le village actuel (Nkwen).

Cette installation se fait en trois vagues migratoires, à des périodes et vers des destinations différentes, pour s'installer dans le village actuel (Nkwen). En effet, un premier groupe s'est installé dans une localité appelée Mbelewa,. L le second groupe s'installe dans la localité d' à Athiela. Le et le troisième groupe s'installe dans la localité deà Menteh. Toutes ces flux migratoires ont eu lieu se sont produits à des périodes indéterminées. Le deuxième groupe, avec sa population massive, ayant une population beaucoup plus nombreuse absorbe le premier et le troisième groupe installés respectivement à Mbelewa et à Menteh. Les populations habitants de ces localités n'ont jamais accepté cette fusion fusion si bien qu'ils nourrissent un grief contre les « envahisseurs »et garde ce grief jusqu'à ce jour. Cette animosité se dégage des propos désabusés eci peut se ressentir dans les propos des ressortissants de ces localités83(*).

Une partie des trois groupes ainsi fusionnéss va migrer vers la localité de Fejah, et ensuite à Futru où elle crée l'actuel palais royal. Une partie de la population, bien que déjà mélangée décide de rester à Mbelewa et une autre partie à Menteh. Une, créant ainsi une « sous-chefferie » est créée dans chacun des quartiers. Toutefois, cette appellation de « sous-chefferie » qui n'est pas vue comme telle parn'est pas acceptée par le chef suprême du palais royal principal. En fait, le palais royal principal considère cette attitude comme une dissidence tandis que la « sous-chefferie » considère l'attitude du Chef du palais royal de Futru comme une tendance à la domination et à la dictature, à laquelle elle se soumet seulement à cause depar l'obligation d'allégeance à l'autorité traditionnelle suprême.

Malgré toutes les tensions traditionnelles perceptibles de nos jours, toutes les vagues migratoires sont aujourd'hui officiellement réunies en un seul peuple appelé les Nkwen sur lequel règne un roi encore appelé Fon

Revoir les espaces entre les paragraphes

.

1. 1. Les Nkwen et les grassfield

???????????????

* 83 Propos du Chef du quartier Menteh recueillis pendant l'Source : enquête effectuée à Menteh le 02 août 2013.Notre enquête du ....... Dans le village Nkwen à Bamenda.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.