WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Faire sa bonne comptabilité et l'audit comptable

( Télécharger le fichier original )
par EPHREM ALAKINI MUHIGIRWA
Université de Douala - DEA spécialisé en Audit et Comptabilité 2014
  

précédent sommaire suivant

Sous -section 2 : Le Besoin en fond de roulement

a) Contexte :

Le besoin en fonds de roulement exprime le niveau de moyens financiers qui sont nécessaires à une entreprise pour faire face aux conséquences du décalage entre les encaissements de ses recettes et les décaissements correspondant aux dépenses qu'elle doit payer pour assurer sa production.

b) Dépendance du BFR Il dépend des éléments suivants :

? délais de paiement accordés aux clients de l'entreprise

? délais de paiement obtenus des fournisseurs

? durée du cycle d'exploitation de l'entreprise et valeur ajoutée créée à chacune des

étapes de ce cycle (en effet, le besoin de fonds de roulement est forcément plus

important si le cycle d'exploitation est long)

? importance des stocks

? niveau de la rotation des stocks

c) Calcul du BFR

Il se calcule en soustrayant le passif circulant de l'actif circulant. Le total du passif circulant est constitué par les dettes envers les fournisseurs, les sommes dues aux organismes sociaux ou à l'État ainsi que les dettes envers les autres créanciers à l'exception des banques (il s'agit par exemple des sommes dues aux salariés ou à un tiers). L'actif circulant se calcule en ajoutant le montant des créances sur les clients à la valeur des stocks.

Par ailleurs, pour mieux apprécier la situation financière de l'entreprise, on peut calculer le nombre de jours de chiffre d'affaires correspondant aux besoins en fonds de roulement. Ce nombre se calcule en divisant le besoin en fonds de roulement par le chiffre d'affaires hors taxes de la société et en multipliant le quotient par 360.

? Encours des créances clients TTC : Total des sommes facturées au client et pas encore réglées.

30

Si l'entreprise exerce son activité dans le domaine du commerce de détail, son besoin en fonds de roulement est souvent négatif, car les clients payent comptant alors que les fournisseurs ne sont payés le plus souvent qu'au bout de deux mois. Dans ce cas, elle n'a pas besoin d'utiliser son fonds de roulement pour payer ses dettes à court terme. En revanche, la situation la plus fréquente est constituée par un besoin en fonds de roulement positif qui oblige l'entreprise à recourir à son fonds de roulement ou à faire des emprunts bancaires. Ceci se retrouve notamment dans les entreprises industrielles ou dans les sociétés de vente en gros qui doivent souvent accorder des délais de paiement à leurs clients.

Pour faire face à un besoin en fonds de roulement positif, la démarche la plus appropriée consiste à le limiter en négociant les délais accordés aux clients ainsi que ceux qui sont accordés par les fournisseurs. Il faut aussi veiller à ce que les stocks tournent rapidement. On peut compléter ces mesures en ayant recours à des autorisations de découvert bancaire ou à des techniques financières telles que l'affacturage qui consiste à céder les créances à une société spécialisée en échange d'un paiement immédiat. Enfin, l'entreprise peut recourir à l'escompte ou une cession de créances dans le cadre de la loi Dailly.

Mais elle doit toujours bien évaluer la solvabilité de ses clients avant de leur accorder un délai de paiement. Il faut notamment vérifier si le client aura les moyens de payer à la date convenue pour bien maîtriser l'évolution du besoin en fonds de roulement.

Calcul du besoin en fonds de roulement se résume comme suit :

BFR = Emplois - Ressources

BFR = Stocks + Créances Clients - Dettes Fournisseurs - Dettes Fiscales et Sociales

Pour assurer la pérennité de l'entreprise il faut donc prévoir un fonds de roulement supérieur au besoin en fonds de roulement. Cette différence représente le solde de trésorerie net de l'entreprise.

A moyen terme cette dernière, peut permettre de compenser les variations positives du BFR suite par exemple à une diminution des délais de paiement fournisseurs ou des créances clients non réglées.

Notice :

Besoins de Fonds de roulement = Stocks HT + Encours des créances clients TTC - Encours des crédits fournisseurs TTC

Stocks HT : Stocks minimum de matières premières, produits en cours et produits finis dont l'entreprise doit disposer en permanence pour son activité.

31

· Encours des crédits fournisseurs TTC : total des factures dues aux fournisseurs (hors délais de paiement généralement accordés)

Interprétation du résultat trouvé :

· Si le BFR est positif, l'entreprise à un besoin de financement supérieur aux ressources d'exploitation. Elle doit trouver un moyen pour financer ce besoin pour pérenniser son activité.

· Si le BFR est négatif, l'entreprise à un besoin de financement inférieur aux ressources d'exploitation. L'entreprise n'a donc pas besoin d'utiliser ses excédents de ressources à long terme.

· Si le BFR est nul, l'entreprise à un besoin de financement égale aux ressources d'exploitation. Le passif circulant est tout juste suffisant pour financer l'actif circulant.

Le calcul de la trésorerie ci-dessus montre que la trésorerie comprend l'ensemble des flux financiers qui composent l'entreprise ainsi que les modes de financement retenus. Toute évolution positive ou négative des ressources stables de l'entreprise ou de ses dépenses globales aura un impact direct sur sa trésorerie. Ceci nous aide à comprendre pourquoi il est important de connaître les flux financiers de l'entreprise si on veut anticiper et maîtriser sa trésorerie.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut