WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le contrôle de gestion dans les activités logistiques

( Télécharger le fichier original )
par Alexandre KHOSROVCHAHI
HEC - Mastère de Gestion Financière 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Principe

L'analyse des coûts en fonction de l'activité a évolué en tant qu'approche pour l'obtention de données plus précises en matière de coûts. Cette analyse fournit des informations plus détaillées en utilisant de multiples sources pour l'attribution des coûts basés sur la consommation. Au lieu d'imputer en bloc les coûts de la logistique aux frais généraux et administratifs, la méthode ABC répartit les charges dans des catégories de ressources homogènes en attribuant ces coûts aux différentes activités spécifiques, telle que la réception, l'entreposage, etc.

Méthodologie

La méthodologie suivante est tirée de l'ouvrage « La méthode ABC/ABM :

1)Identification et définition des activités

2)Identifier les éléments majeurs de coûts(lignes budgétaires ou coûts) de chaque activité.

3)déterminer les relations entre activités et coûts

4)Identifier les inducteurs de coûts pour attribuer les coûts aux activités et les activités aux objets de coût

5)Recenser les temps passés et les quantités produites pour chaque activité.

6)Regrouper les activités (macro - activités)

7)Déterminer le coût unitaire de chaque activité

La principale difficultés provient du choix des activités à retenir. En effet, la première étape d'identification des activités doit être suivie d'un regroupement. Pour ce faire, nous retiendrons une méthode extrêmement simple toujours tirée de l'ouvrage « la méthode ABC/ABM » qui propose une sélection en fonction de deux critères :

ACTIVITES

Réclamées par
le client

Non réclamées par le client

Consommatrices de ressources

A retenir

A retenir

Peu consommatrices

de ressources

(- de 1%)

A retenir

A éliminer

Les activités réclamées par les clients sont créatrices de valeur car elles contribuent à augmenter la qualité perçue par le client.

Dans les activités non réclamées par le client, celles qui consomment des ressources comme la facturation ou la relance par exemple, doivent être retenues.

Les activités non réclamées et peu consommatrices de ressources, doivent être regroupées avec celles qui sont retenues. La limite proposée est de 1%, mais en réalité, il faut étudier chaque activité au cas par cas.

____________________________________

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net