WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le contrôle de gestion dans les activités logistiques

( Télécharger le fichier original )
par Alexandre KHOSROVCHAHI
HEC - Mastère de Gestion Financière 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.3.2) TABLEAUX DE BORDS ET AUTRES MESURES POUR AMELIORER LA PERFORMANCE

Ces principes proviennent de l'expérience et du bon sens et ne visent pas spécifiquement le contrôle de gestion dans les activités logistiques. Ce milieu ne possède pas suffisamment de culture de base du contrôle de gestion, c'est pourquoi, il semble souhaitable de rappeler quelques règles.

responsabiliser les acteurs

S'il n'existait qu'un seul indicateur pour apprécier le niveau de gestion d'une entreprise, l'implication des hommes à la création de richesse et l'intérêt qu'ils portent aux informations financières seraient sans doute la meilleure mesure.

A ce niveau, le rôle du contrôleur de gestion est essentiellement un rôle d'animateur et d'éducateur qui forme, explique, et corrige éventuellement la contribution économique de chaque individu dans l'entreprise.

Au fur et à mesure, les acteurs doivent prendre conscience que ce sont leurs décisions qui peuvent faire la différence et aider l'entreprise à atteindre les objectifs.

La procédure des responsables budgétaires (Annexe 4) mise en place chez LOGISS va assurément dans ce sens. Elle permet à des personnes qui n'ont jamais vraiment été confrontées à la présentation chiffrée de leur fonction, de mesurer et de comprendre le suivi des frais généraux. Ces responsables budgétaires ne doivent d'ailleurs pas être systématiquement choisis parmi les cadres, car la culture économique doit être répartie.

Il est aussi surprenant de constater pour un homme de chiffres, combien il est nécessaire d'expliquer les termes comptables les plus courants. C'est d'ailleurs un excellent exercice pour le contrôleur de gestion qui devra aussi faire l'effort de vulgariser son langage et se fondre dans le quotidien des opérationnels.

L'implication des dirigeants

Aborder ce sujet, peut paraître surprenant de nos jours. En effet l'époque où les dirigeants ne semblaient préoccupés par les résultats qu'une seule fois dans l'année, semble révolue. Cependant, l'intérêt manifesté par le directeur d'un établissement pour la connaissance et la mesure de la performance reste extrêmement variable. Son implication est pourtant indispensable pour plusieurs raisons :

- Crédibiliser le contrôle de gestion : en montrant l'intérêt qu'il porte aux tableaux de bord et au pilotage des coûts, il officialise le rôle du contrôleur de gestion au regard des autres directeurs fonctionnels. Dans les secteurs de la fabrication ou de la logistique dans lesquels il existe une forte présence d'ingénieurs, le contrôleur de gestion apparaîtra comme le bras droit du directeur et bénéficiera d'une influence plus que nécessaire.

L'intervention du directeur doit s'étendre de la construction et la de présentation de l'information jusqu'aux commentaires du reporting, montrant ainsi sa compréhension et le sa maîtrise dans la gestion.

- Conforter le contrôleur de gestion : Un contrôleur ne peut être efficace sans la collaboration de la direction. Le rapport de confiance qui va s'établir et la connaissance envers le système d'information vont aider le contrôleur qui trouvera ainsi un interlocuteur et un informateur de premier ordre.

- Impliquer le contrôleur de gestion dans les choix stratégiques : C'est assurément la partie que le dirigeant partagera naturellement le moins, alors qu'un contrôleur de gestion impliqué dans les choix d'investissements importants donnera une vision moins passionnée et souvent motivée par des chiffres relativement fiable car issue de la « base de données historiques » du contrôleur.

Culture de la rentabilité et des coûts.

Penser coût et rentabilité en permanence, voilà le rêve peut être inavoué de tout contrôleur de gestion qui se respecte. Sans aller jusqu'à l'obsession qui peut exister chez le contrôleur, raisonner coût pour chaque décision peut être précieux lors des choix que les managers peuvent avoir à faire. Nous avons évoqué dans la première partie la création de valeur qui peut être une base de réflexion intelligente, car elle fait appel à un jugement fondé sur la marge et l'immobilisation des ressources nécessaires à l'exploitation. Ce raisonnement, sans atteindre des comportements maladifs, empêche toute euphorie dans les périodes fastes et permet de garder la tête froide.

Apprendre à respecter les règles

Dans un monde très opérationnel, il est toujours difficile de faire comprendre l'importance des procédures. Le manque d'organisation quelquefois perceptible de l'activité logistique est du en partie au fait, que les prévisions d'activité sont difficiles. Tenir les délais de livraison reste souvent prioritaire au détriment des taches de gestion et de reporting indispensable à la qualité et à la régularité de l'information. En cela le contrôleur de gestion peut être comparé à un éducateur par rapport à des managers trop souvent concentrés sur leurs objectifs à court terme.

Des outils simples et réfléchis

C'est certainement la tâche la plus difficile du contrôleur de gestion, qui aura tendance à multiplier les informations, sans donner de cohérence au système et de signification précise aux nombreux tableaux de bord. C'est pourtant indispensable :

En dehors des états de reporting, un tableau de bord doit nécessairement mettre l'accent sur une variable majeure et une seule. Ainsi chaque tableau de bord doit aider le manager concerné à se situer par rapport à un objectif donné.(productivité, rendements, etc.)

Une autre caractéristique, souvent omise, concerne l'uniformisation et l'organisation de l'information. Il est toujours étonnant de trouver des éditions par exemple qui ne classent pas les articles de la même façon. L'harmonisation unique et universelle des articles par famille permet d'améliorer la lisibilité et la concentration de l'information.

Les tableaux de bords suivant sont à l'état de prototype, mais permettent de rendre compte de l'activité et des performances sur des horizons différents.

____________________________________

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net